Comment choisir un appareil photo ?

Apn
Trouver l'appareil photo idéal dans la jungle du numérique n'est pas une mince affaire. Nous vous détaillons donc dans ce guide les principales caractéristiques techniques, leurs répercussions dans la pratique, le tout selon différents profils d'utilisation. La photo n'aura plus de secret pour vous !


Vous cherchez un APN simple à usage familial



Il vous faut un appareil simple à utiliser et pas cher, que toute la famille pourra manipuler, pour immortaliser les meilleurs moments comme des petits instants du quotidien. Votre pratique est occasionnelle, vous aller vous contenter de titrages en 10 x 15 cm, sans retouches, ou simplement regarder les photos sur écran.

Les principales caractéristiques à surveiller :
comment choisir_APN 1


  • Le zoom : préférez les appareils avec zoom optique 4 ou 5 X qui autorisent un grossissement confortable. Si possible avec grand angle pour faciliter la prise de vue de groupes ou de paysages. Préférez les modèles dont la plage de focales démarre à 28 mm, ou moins ;

  • Privilégiez les modèles dotés d'un grand écran, avec une diagonale de 2,5 voire 3 pouces (6,3 à 7,6 cm) et une résolution supérieure ou égale à 230 000 pixels ;

  • Le flash est souvent sollicité. Vérifiez sa portée en mètres dans la fiche technique. Au-delà de 4 ou 4,5 m (en grand angle, ISO automatique), la puissance est correcte.


La présence d'un viseur optique peut être un avantage si vous n'êtes pas familiers avec la visée par l'écran. Surtout que l'écran n'est pas toujours bien visible selon les conditions extérieures.

Des automatismes, tels que les modes scènes (réglages prédéfinis par type de photo) ou la détection des visages et des sourires (mise au point plus précise sur les sujets reconnus par l'appareil) sera appréciée pour simplifier le travail de l'utilisateur.

Autonomie : attention, beaucoup d'appareils d'entrée de gamme ne sont livrés qu'avec des piles alcalines. Préférez si possible les modèles embarquant une batterie Li-Ion, ou prévoyez l'achat d'accumulateurs au lithium.

Remarque : Pour ce type d'appareil, la résolution est tout sauf un critère de choix, au contraire. Préférez les valeurs plus modestes, 10 Mégapixels et moins, qui suffiront amplement pour votre utilisation ! Le prix reste de toute façon le principal critère ici.

Vous voulez vous initier à la photo



Sans connaissance ni prétention particulières dans le domaine, mais d'un naturel curieux, vous cherchez un appareil modeste qui soit suffisamment technique pour apprendre et progresser en photo. A priori, vous n'aurez pas une utilisation trop intensive, mais vous ne voulez vous fermer aucune porte. Pourquoi pas faire des agrandissements de temps en temps, des retouches, etc.

Les principales caractéristiques à surveiller :
comment choisir_APN 2


  • Modes A/S/M : ce sont les trois modes dits débrayables. A pour Priorité Ouverture, S pour Priorité Vitesse et M pour manuel. Pour apprendre la photo, il faut avoir accès à ces modes ;

  • Le réglage des ISO permet de modifier la sensibilité du capteur. Privilégiez les APN qui montent à 1 600 voire 3 200 ISO ;

  • Paramètres d'image : l'essentiel est de pouvoir personnaliser la colorimétrie (réglages indépendants de netteté, contraste et saturation), et d'avoir une balance des blancs manuelle.


Un écran orientable peut constituer un énorme avantage pour apprendre à cadrer dans de bonnes conditions. C'est également une caractéristique qui dope la créativité. Certains sont juste inclinables de bas en haut, d'autres se sortent complètement et pivotent dans toutes les directions.

Pour profiter au mieux des fonctionnalités manuelles, il est important de veiller à ce que le boîter propose une ergonomie précise. Une poignée pour la tenue, des boutons de raccourcis vers les réglages, un sélecteur de modes cranté, et si possible, une molette de pouce ou d'index pour faire varier l'ouverture et la vitesse.

Remarque : Les modes A/S/M se font de plus en plus rares sur les compacts intermédiaires. Il faudra probablement s'orienter vers un modèle à zoom puissant ou bridge d'entrée de gamme pour trouver votre bonheur.
  • Une sélection d'appareils photo pour s'initier dans notre comparateur de prix !

Vous cherchez un compact pour voyager léger



Vous voyagez souvent et réalisez la plupart de vos photos pendant vos séjours ? L'idéal pour être prêt à affronter toutes les situations sans s'encombrer c'est un compact à zoom puissant, couvrant du grand angle au super téléobjectif, à l'aise sur tous les types de prise de vue. L'offre est aujourd'hui très complète sur ce marché, tous les constructeurs proposant dans modèles adaptés à cette utilisation.

Les principales caractéristiques à surveiller :
comment choisir_APN 3

  • Zoom 10 X, 12 X parfois 15 X indique le rapport de grossissement entre les zooms minimums et maximums. Plus le chiffre est grand, plus le zoom est puissant, donc l'APN polyvalent ;

  • Grand angle : la plage de focales devra débuter au maximum à 28 mm. Certains très grand-angulaires commencent même à 24 mm : c'est parfait pour les photos de paysages ;

  • Stabilisation : l'appareil devra bénéficier d'un dispositif de stabilisation d'image. C'est vital avec un zoom aussi puissant ;

  • Ouverture f/2,8 - 4,3 : ces deux chiffres inscrits sur l'objectif désignent l'ouverture maximum du diaphragme en position grand-angle puis téléobjectif.


Les baroudeurs ou fans de sports extrêmes pourront opter pour un appareil renforcé, résistant aux chutes (standard MIL), au froid et étanche à l'eau (norme IEC60529 IPX8) et aux poussières. Les meilleurs modèles peuvent aller sous 10 m d'eau, tomber de 2 m de haut et fonctionnent par -10°C. Le grand angle est ici important (photo subaquatique). Par contre, le blindage se fait aux dépens de l'amplitude du zoom (inférieur à 5X bien souvent).

Les utilisateurs plus aguerris pourront opter pour un APN de type bridge, avec davantage de contrôles manuels et un viseur électronique. Cependant, pour des questions de mobilité, il est préférable d'opter pour un gabarit plus compact et léger. Dimensions type : 10,5 x 6 x 4 cm environ. Poids idéal : moins de 250 g.

Le critère vidéo peut être intéressant quand on voyage beaucoup. Assurez-vous que l'appareil filme en 1280 x 720 pixels, à 30 images par seconde pour une bonne qualité d'enregistrement. D'autres facteurs pourront être appréciés, tels que la disponibilité du zoom ou de la stabilisation pendant le tournage de séquences.
  • Une sélection d'appareils photo pour voyager dans notre comparateur de prix !

Vous cherchez un APN discret qui vous suive partout



Pour vous la photo s'envisage au jour le jour et les meilleurs clichés sont ceux réalisés à la volée, en toute spontanéité. Il vous faut un ultra compact, qui se glisse dans n'importe quelle poche, très réactif et doté d'un grand angle afin de cadrer rapidement, quitte à recadrer après. Certains modèles assez pointus pourront satisfaire des utilisateurs de reflex désireux d'avoir un petit appareil d'appoint performant.

Les principales caractéristiques à surveiller :
comment choisir_APN 4

  • L'appareil doit être ultra compact pour que vous n'hésitiez jamais à le prendre avec vous et que vous puissiez le sortir discrètement. Ses dimensions devront osciller entre 9 et 10 cm de largeur, 5 et 6 cm de hauteur, 2 et 3 cm d'épaisseur. Son poids, sous la barre des 200 grammes ;

  • Une bonne réactivité vous permettra de dégainer rapidement. Les données sont parfois communiquées : autofocus en 0,3 s, temps d'allumage en 0,7 s... D'autres caractéristiques peuvent jouer : zoom interne, autofocus prédictif, processeur de traitement d'image récent... ;

  • Une optique grand angle permettra de cadrer rapidement des scènes au coeur de l'action : entre 28 mm (champ de vision de 75°) et 24 mm (84°) pour la basse focale. Le zoom ne sera pas très puissant (3 à 5 X), mais s'il est stabilisé c'est mieux (la prise en main d'un APN ultra compact n'est pas très ferme).


La plupart de ces appareils sont automatisés (point and shoot), idéals pour les débutants. D'autres proposent les modes débrayables A/S/M et intègrent un capteur d'assez grande taille (1/1,7 pouce). A vous de décider selon vos exigences.

Attention, le gabarit ultra compact ne favorise pas l'ergonomie. Essayez de manipuler le produit avant d'acheter ! De même, certains produits présentés comme appareils bijoux, possèdent un écran tactile : cette technologie séduisante dans l'absolu s'avère bien souvent très décevante en photo.

Vous cherchez un appareil photo évolué



Connaisseur, vous consacrez du temps à la photo, activité qui constitue un hobby important pour vous. Vous recherchez le côté artistique dans vos prises de vue, ce qui nécessite un appareil capable de soutenir votre créativité. Toutefois, vous n'avez pas vraiment le budget ni l'envie de vous encombrer avec un reflex. Vous souhaitez pouvoir réaliser des agrandissements (A3 voire A2) et comptez post-traiter la plupart de vos photos (développement de RAW, retouches, recadrages...).

Les principales caractéristiques à surveiller :
comment choisir_APN 5

  • Choix du capteur : une résolution de 12 Mpix suffit. Plus important encore : la taille physique, donnée par le ratio 1/X pouce. Plus X est petit, plus le capteur est grand, et meilleur est son potentiel de qualité d'image (notamment dans les hautes sensibilités). 1/1,7 pouce commence à représenter une taille intéressante ;

  • Objectif lumineux : cherchez l'ouverture la plus grande possible. f/2,8 voire f/2,0 en grand angle et environ f/5,0 en téléobjectif. Le contrôle sur la profondeur de champ (zone de netteté dans une image) n'en sera que meilleur (idéal pour les portraits et photos artistiques) ;

  • Choix de la visée : avec un bridge, assurez-vous de la qualité du viseur électronique EVF (au moins 0,20 pouce de diagonale et plus de 200 000 pixels de définition). Pour un compact, pour pouvez souhaiter un viseur optique, mais surtout un écran LCD orientable. Dans tous les cas, exigez un écran 3 pouces avec 230 000 voire 460 000 pixels ;

  • Réglages manuels : tout doit être débrayable. Modes A/S/M, ISO (100 à 3 200 voire 6 400), mesure de lumière (pondérée, centrale et spot), balance des blancs (réglage manuel et/ou en Kelvin), mise au point manuelle, puissance du flash, colorimétrie...


Veillez à l'ergonomie du boîtier : il est impératif d'avoir une molette de réglage, voire deux, pour contrôler ouverture et vitesse d'obturation. L'APN doit être assez lourd et gros pour procurer une bonne prise en main, et doit proposer une poignée recouverte d'un grip anti-dérapant. L'utilisateur doit disposer d'un maximum de boutons de raccourcis, pour accéder à l'ensemble des réglages rapidement.

L'utilisateur averti pourra exiger des fonctionnalités spécifiques, telles que le bracketing ou un mode rafale décent (3 images par seconde et plus). Pour ceux qui souhaitent consacrer du temps au post-traitement des images, le choix du format d'enregistrement brut des images (RAW) est à envisager.

Il faut enfin penser à l'avenir et voir si l'appareil est évolutif. Deux points de base à vérifier : la présence d'une griffe porte flash sur le dessus de l'appareil, afin de connecter un flash plus puissant si besoin, et la compatibilité avec des compléments/convertisseurs d'optique, soit grand angle soit téléobjectif.

Le must pour les passionnés experts



La photo est clairement votre passion. Vous êtes déjà passé par la case compacts mais n'avez jamais été convaincus du résultat : pas assez nerveux, qualité d'image insuffisante, visée par l'écran imprécise, ergonomie inconfortable... Vous êtes prêts à investir dans un boîtier et un ou plusieurs objectifs s'il le faut ? Le transport d'un appareil encombrant ne vous fait pas peur ? Le passage à l'univers reflex semble s'imposer ! En effet, même avec les premiers modèles, parfois moins chers que certains compacts haut de gamme, vous bénéficierez d'une bien meilleure qualité d'image et réactivité.

Les principaux éléments à étudier :
comment choisir_reflex

  • Choix du capteur : il est défini par son type (CCD, CMOS ou NMOS), sa résolution (en MPix) et surtout sa taille : Four Thirds (13 x 17,3 mm), APS ( 16 x 24 mm env.) et 24 x 36 mm. Plus le capteur est grand, meilleure est la qualité d'image (profondeur de champ, hautes sensibilités, plage dynamique). L'APS est celui qui offre le meilleur rapport prix / performances ;

  • Visée reflex : atout majeur de ce type d'appareil, elle varie d'un modèle à l'autre sur trois critères : la couverture, le grossissement et la luminosité. Pour une bonne visée, il faut une couverture supérieure ou égale à 95 %, un grossissement supérieur ou égal à 0,80 voire 0,85 X et un pentaprisme ;

  • Motorisation : la qualité de l'obturateur va impacter la nervosité du boîtier. Les meilleurs reflex peuvent déclencher à 1/8000 s et enchaîner 11 images par seconde, les moins bons à 1/4000 s et atteignent 3 images par seconde. Pour de la photo de sport, de spectacle, animalière ou expérimentale, la rafale est un sérieux atout. Sinon, on ne l'utilise guère ;

  • Ecran : il sert à contrôler la qualité des photos, le cadrage se faisant via le viseur, et à naviguer dans les menus. Les meilleurs ont une diagonale de 3 pouces et une résolution de 920 000 pixels. De plus en plus de reflex proposent la fonction Live View, intéressante surtout si l'écran est orientable.


Les reflex avancés disposent d'un écran de contrôle monochrome sur le dessus du boîtier. Il permet une vision rapide de l'ensemble des réglages, sans avoir à allumer l'écran LCD beaucoup plus gourmand en énergie.

Pour les reflex, on mesure la puissance du flash avec le nombre guide. Si le constructeur donne NG=20 (à 200 ISO en focale 50 mm), le flash portera à 7 m environ avec une ouverture f 2,8.

La taille du capteur va impacter la plage de focales des objectifs. Par exemple, les capteurs APS de Nikon (15,8 x 23,6 mm) sont 1,5 fois plus petits que du 24 x 36 mm. Ce facteur de 1,5 (crop factor) s'applique aux focales montées sur le boîtier : ainsi un objectif 50 mm donnera en fait 50 x 1,5 = 75 mm. C'est pénalisant pour du grand angle (puisque la focale s'allonge) mais avantageux pour du téléobjectif. Chez Canon, le crop factor du format APS est de 1,6 tandis que chez Olympus il est de 2 (format Four Thirds).

Le système autofocus est capital : il doit être rapide, précis et ajustable (différents modes). Si rien ne peut garantir sa rapidité (à part un test), pour la précision le nombre de collimateurs (zones de mise au point) est un bon indicateur. Les modèles basiques n'en ont que trois, les plus évolués 19, 45 voire 51. Pour la photo de sport, un autofocus avec suivi du sujet peut être un plus.

Remarque : la monture (prise où on branche l'objectif) varie d'un fabricant à un autre. Si vous avez des objectifs que vous souhaitez récupérer, veillez à la compatibilité du boîtier. Et si les objectifs sont vieux, la monture peut ne plus être compatible, même s'il s'agit de la même marque.

Appareil photo numérique : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !



Vous souhaitez en savoir plus ? Quelques liens qui pourront vous intéresser :

Modifié le 26/09/2017 à 16h51
Commentaires