Android sur PC portable : où va Chrome OS ?

Android Logo
De plus en plus de constructeurs choisissent de proposer des ordinateurs équipés d'Android. Une tendance qui pourrait contrarier les plans de Google avec son Chrome OS.

Android est l'OS mobile le plus utilisé au monde, car il est présent sur un nombre désormais très important de smartphones et de tablettes. De son côté, Chrome OS est installé sur les Chromebook, des PC portables d'entrée de gamme qui ont le vent en poupe puisque les grands acteurs du domaine (Lenovo, Samsung, Asus, Acer, Dell, HP et Toshiba) produisent tous des machines de ce type. Aux États-Unis 1 portable sur 5 vendu l'an dernier était un Chromebook et plus de 2 millions d'unités se sont écoulées en 2013.

Dans ce cadre, chacun des deux OS tourne sur des appareils spécifiques, et la cohabitation, qui dure depuis maintenant plusieurs années, semble possible. Pourtant, de nombreux constructeurs ont dernièrement mis à mal ce fragile équilibre en proposant des PC tournant sous Android.

Android s'insinue dans les PC, petit à petit


Lenovo (avec son N308), HP (avec le Slate Pro AiO) ou Acer (avec le TA272) ont ainsi commercialisé des ordinateurs tout-en-un tournant exclusivement sous Android. Le PC portable a également été atteint par la vague Android : Asus fut le premier à proposer, avec son Transformer Trio, un hybride PC-tablette sous Windows 8 et compatible avec les applications Android. Samsung, avec son Ativ Q, lui a emboîté le pas. Thomson a annoncé aujourd'hui son THBK1, un hybride de la même veine, mais plus modeste en termes de composants et surtout très accessible (299 euros) : il se rapproche, de ce point de vue des Chromebooks.

Un produit dont la sortie étonne, quand on sait que Microsoft et Google sont clairement opposés à ce genre de machines. Contacté par nos soins, Thomson précise que si Microsoft a donné son accord pour la commercialisation de cet hybride, ce n'est pas le cas de Google. Le THBK1 n'est ainsi pas certifié par Google, et n'offre donc pas d'accès au Play Store.

Lenovo A10

S'il n'est plus possible de faire cohabiter l'OS de Microsoft et celui de Google, qu'à cela ne tienne : ce dernier peut suffire. C'est en tous cas ce qu'a pensé Lenovo avec son A10. Contrairement aux hybrides, ce produit constitue une véritable concurrence au modèle Chromebook, puisque configuration matérielle et prix sont similaires et surtout, seul Android est installé sur ce portable convertible. La société française EVI a produit une machine similaire, l'YziBook, qu'elle décline aujourd'hui en une version « Pro » commercialisée au prix de 299 euros également.

Quelle stratégie pour Google ?


Intel IDF 13 - Sundar Pichai
Cette tendance s'explique assez simplement et Gianfranco Lanci, président Europe, Moyen-Orient et Afrique de Lenovo, a résumé au Figaro la pensée des constructeurs : « Les consommateurs se sont habitués à utiliser Android. Plus de 70% des terminaux (PC, smartphones, tablettes) vendus dans le monde sont désormais équipés d'Android. ». En substance, les consommateurs aiment et plébiscitent Android, les constructeurs choisissent donc ce système.

De quoi faire abandonner Chrome OS par Google ? En 2013, la nomination de Sundar Pichai à la tête des équipes Android, alors qu'il dirigeait déjà celles de Chrome & Apps, laissait présager un destin funeste pour l'un des deux OS mobiles de Google. En 2011, Eric Schmidt avait d'ailleurs évoqué l'idée d'une convergence. Pourtant, ce dernier semblait avoir changé d'avis au moment de cette nomination et affirmait qu'aucun des deux OS ne disparaîtrait avant très longtemps.

Plus récemment, Sundar Pichai a confirmé cette politique, arguant qu'en poursuivant le développement conjoint de ces deux systèmes, les possibilités pour Google de s'adapter aux usages seraient plus grandes.

Si le discours tenu par Google est clair, il ne suffira peut-être pas à expliquer au consommateur la présence de deux OS mobiles signés du géant de Mountain View sur des appareils tout à fait similaires. La firme se décidera-t-elle à unifier ses systèmes ? À l'heure où les produits novateurs que sont Chromecast ou les Google Glass sont basés en partie ou intégralement sur Android, et où même les PC portables viennent à adopter ce système, on peut se demander si l'avenir de Chrome OS ne pourrait pas s'assombrir. Les Chromebooks connaîtraient alors un destin similaire à celui de netbooks.

ZTE Grand S Flex : trouvez le prix le plus bas pour ce modèle sur notre comparateur de prix !



Télécharger Google Chrome Portable pour Windows.
Modifié le 05/12/2017 à 11h59
Commentaires