Espace membre :
flechePublicité

// Test du Wave 3 : une nouvelle mouture sous Bada 2

Partager ce dossier

Publié par Paul-Emile Graff le Mercredi 7 Décembre 2011

Test du Samsung Wave 3 (GT-S8600)


Il aura fallu attendre près d'un an et demi pour que Samsung donne naissance à un Wave qui parvienne à nous faire oublier le premier mobile de la gamme. Sur le plan logiciel, on note l'arrivée remarquée de Bada 2.0 accompagné de Touch Wiz 4.0. Ces atouts seront-ils suffisants pour séduire les primo acquérant ou les habitués de Bada ? La réponse dans les lignes qui suivent !


Wave3


Samsung Wave 3
Caractéristiques principales
Système d'exploitation Bada 2.0
Processeur / Fréquence 1.4 GHz simple coeur
Qualcom MSM8255
Mémoire / Stockage 4GB de mémoire interne partagée, 1 Go utilisable
extensible via micro SD (32 Go max, non fournie)
512 Mo de RAM
Technologie d'écran et définition 4" Super AMOLED
480 x 800 capacitif
Appareil photo 5 mégapixels autofocus + flash power LED
(capture vidéo en 720p)
Webcam VGA frontale
GPS Oui
Radio FM Oui
Batterie 1500 mAh lithium-ion
Dimensions 126.8 x 63.5 x 9.9 mm
Poids 124g (avec batterie)



Design de l'appareil retour au sommaire

Alors que le design du premier Wave n'avait rien d'exceptionnel, le Wave 3 arbore des lignes souples et arrondies particulièrement réussies. Matériaux et finition ne sont pas en reste. Même si l'aspect lisse et glissant peut déplaire, le dos gris en métal brossé confère un cachet qui ferait presque pâlir un Galaxy S2 (coque plastique ultra fine) qui fait pourtant figure de fer de lance Android de la marque.



La résolution ne bouge pas par rapport au premier Wave (480 x 800 pixels), mais l'écran, plus large (3.2 pouces contre 4 pouces), offre un meilleur confort d'utilisation. Super AMOLED oblige, la matrice offre un rendu hauts en couleur (on n'aime ou pas) et propose des noirs profonds.

Image: 1/11 | Lancer le diaporama
 
 
 
Wave 3 vu de face
Un dos du Wave 3
La touche dédiée à l'appareil photo passe à la trappe.
En dessous du sceau de la marque, on distingue une touche qui permet d'accéder aux entrailles du terminal (voir photo suivante).
Accès à la batterie / carte mémoire.
On distingue un gestionnaire qui permet d'agir instantanément sur certaines interfaces (sans fil, accéléromètre) sans avoir à passer par les paramètres système.
APN
Avec ses 9.9 mm d'épaisseur, le mobile reste relativement fin.
Touches de commande
Connectique : pas d'HDMI
Casque de qualité moyenne avec touche unique de décrochage / raccrochage.


Côté stockage, le Wave propose 4 Go de mémoire interne partagée avec le système. Au final, il ne faudra pas trop compter disposer de plus d'un giga sans ajouter une carte SD optionnelle. Il faudra donc impérativement repasser à la caisse pour profiter pleinement des bonnes capacités photo, vidéo, ou des applications. Samsung aurait au moins pu faire l'effort de fournir une carte de 8 gigaoctets…

Puisque l'on parle du multimédia, le Wave 3 est équipé d'un APN de 8 mégapixels, et affiche une compatibilité Divx. Concernant les connectiques, on retrouve un micro USB (non compatible MHL) dédié à la recharge et aux synchronisations (via Kies 2.1) ainsi qu'une prise casque. Pour les interfaces sans fil, Samsung propose un circuit Wi-Fi b/g/n ainsi qu'un circuit Bluetooth 3.0.

Qualité des appels retour au sommaire

LOGOTELEPHONE
Mobile à l'oreille ou via le kit mains libres fourni, le Wave 3 offre une bonne qualité d'écoute. Il est simplement dommage que Samsung n'ait pas pensé à placer des touches de volumes sur la télécommande déportée.

Le second petit reproche concerne les fonctions secondaires des touches tactiles décrochage/raccrochage. Contrairement aux habitudes, la touche de décrochage donne accès à l'historique d'appel, et non au pavé numérique de composition des numéros. Vient ensuite la touche de raccrochage qui ferme les applications. Un choix discutable dans la mesure où cette dernière est placée trop près des touches tactiles présentes sur l'écran, ce qui entraine de nombreuses actions non sollicitées.


Internet retour au sommaire

Bada 2.0 oblige, on retrouve Dolphin (dans sa version 3.0), un navigateur « maison » basé sur Webkit n'ayant aucun rapport avec l'application Android éponyme. Une première constatation s'impose : du progrès a été fait depuis les Wave et Wave 2. Même lourdes, les pages Web s'affichent rapidement, et les défilements et autres zooms tactiles (multipoints) s'effectuent avec une fluidité parfaite.

Samsung wave 3 Clubic 010

Affichage en mode paysage


Désormais, le Wave 3 peut presque se targuer de jouer à armes égales avec les références du moment incarnées par Safari mobile (iOS) ou Navigateur (Android). Une performance qui n'est pas anodine lorsqu'on sait qu'il s'agit avant tout d'un produit d'entrée/moyenne gamme cédé pour une bouchée de pain avec certains forfaits…

20111205222932
Samsung wave 3 Clubic 028
Samsung wave 3 Clubic 009

Affichage en mode portrait.


Pour ce qui est du multimédia, le Wave 3 confirme la tendance en faisant l'impasse sur le format Flash. Une démarche logique, le support du lecteur mobile ayant récemment été abandonné par Adobe. En revanche, cette nouvelle mouture de Dolphin embrasse désormais la compatibilité HTML 5.0. De quoi profiter de la majorité des sites de vidéos (Youtube, Vimeo, Dailymotion). Les onglets n'ont pas été oubliés : il est possible d'ouvrir 6 pages simultanément.

Samsung wave 3 Clubic 012
Samsung wave 3 Clubic 015

Vidéo HTML 5 : lecture sans faille


On apprécie également l'adaptation automatique des paragraphes à la largeur de l'écran qui s'effectuent lorsqu'on effectue un « double tap » sur l'écran. Seul petit reproche : dans ce cas, la taille par défaut des polices est insuffisante pour offrir une bonne lisibilité en mode portrait (voir photos ci-dessous). On ne rencontre pas ce problème sur iOS ou sur un Windows Phone 7, même lorsque la résolution est identique (cas de l'Omnia W).

Samsung wave 3 Clubic 101
Screen Capture
Samsung wave 3 Clubic 079

Des paragraphes autoformatés illisibles en mode portrait. De gauche à droite, Safari (iOS), IE 9 (WP7) et Dolphin (Bada).


Vient ensuite l'absence de possibilité d'envoi d'une page par email. Alors que l'on croyait ce minimum syndical acquis, il faut passer par un programme tiers nommé Caster pour parvenir à ses fins. Les manipulations supplémentaires occasionnées décourageront certains utilisateurs.

Samsung wave 3 Clubic 029
Samsung wave 3 Clubic 082
Samsung wave 3 Clubic 053

Onglets, envoie d'une page par email via Caster et fonction de sélection de texte et copier/coller.


Capture photo et vidéo retour au sommaire

Le Wave 3 est équipé d'un appareil photo numérique autofocus de 5 mégapixels (F/2.7) épaulé par un flash LED. Bonne nouvelle, les clichés de 2560 x 1920 d'environs 1.8 Mo sont nets et détaillés, hissant le terminal au niveau de ce qui se fait de mieux sur mobile à résolution identique.



Wave3refresize
Crop

Macroreisze
Crop2

Le Wave 3 s'en sort plutôt bien.


Du côté des options, Samsung nous gâte en proposant un mode panorama avec assistance, le support du géotagging, un jeu d'effets vidéo (sépia, noir et blanc, etc.), un détecteur de sourire ou un retardateur pour ne citer que les options principales. La zone d'autofocus pourra être sélectionnée manuellement sur l'écran. Le Wave 3 ne déçoit pas. On regrette simplement que la touche matérielle de déclenchement du premier Wave soit passée à la trappe.

Samsung wave 3 Clubic 092
Samsung wave 3 Clubic 093
Samsung wave 3 Clubic 094

Options proposées par la couche photo


Pour la vidéo, ce nouveau Wave offre un résultat similaire aux terminaux de première génération. Le fichier 720p est aussi net que fluide et le rendu des couleurs donne entière satisfaction. Autre point appréciable : à l'instar du mode photo, on peut également sélectionner la zone de mise au point par simple tap sur l'écran. Du tout bon !





La lecture vidéo retour au sommaire

Fidèle à ses habitudes, Samsung propose un lecteur vidéo irréprochable. L'application ne se contente pas d'être compatible avec le traditionnel format MP4 H264 : le Wave 3 avale la quasi-totalité des codecs/conteneurs sans broncher. Du Divx au MP4 en passant par le MKV HD 720p, tout y passe, même si l'on ne profite pas pleinement de la HD compte tenu de la résolution limitée. Avec la HD, la navigation manuelle au sein du fichier se traduit par une reprise instantanée. En ce qui concerne la lecture vidéo sur mobile, les Wave 1/2/3, Galaxy S, S2 et Note placent la barre particulièrement haut.

Samsung wave 3 Clubic 002

Du DivX au MKV HD 720p, tous les formats passent sans accrocs !


Lecteur audio et tuner FM retour au sommaire

Le Wave est équipé d'un lecteur audio plutôt complet. Ce dernier prend en charge les listes de lecture, et propose un égaliseur doté de nombreux profils de préréglages. Pop, Rock, Jazz, Classique... il y en a pour tous les gouts. Si cela venait à ne pas suffire, on peut toujours combiner ses profils avec une série d'effets sonores (super basses, clarté musicale, etc.).

Samsung wave 3 Clubic 046
Samsung wave 3 Clubic 045
Samsung wave 3 Clubic 034

Un lecteur audio complet et performant


L'application permet également de lire ses pistes musicales avec All Share (voir chapitre suivant). Si la qualité audio délivrée par le lecteur n'est pas en cause, le kit piéton fourni avec le Wave 3 s'avère décevant. Qualité sonore au rabais, confort discutable, maintien à revoir, absence de touches de volume sur la télécommande… on s'attendait à mieux.


Samsung wave 3 Clubic 035
Samsung wave 3 Clubic 037
Samsung wave 3 Clubic 050

Profils ambiance, lecteur embarqué sur l'écran de verrouillage et tuner FM avec fonction d'enregistrement


Les mélomanes devront envisager une solution de rechange. Pour savoir s'il est possible d'allier qualité d'écoute et fonctions mains libres, nous avons testé le Wave 3 avec un Marshall Major compatible iPhone : micro et touche de décrochage/play/pause s'avèrent parfaitement fonctionnels. À noter également que le Wave 3 ne semble pas supporter les sauts (précédent et suivant) par double ou triple appuie sur cette touche… dommage. Enfin, le terminal est également équipé d'un tuner FM qui a la bonne idée d'être équipé d'une fonction d'enregistrement au format MP3.

Samsung wave 3 Clubic 048

Un affichage à la Cover Flow en mode paysage qui rappelle des souvenirs.


DLNA et HDMI : le point retour au sommaire

Ne cherchez pas de sortie HDMI, le Wave 3 en est dépourvu. Point de salut via la prise micro USB, cette dernière étant incompatible avec le standard MHL (sortie HDMI via USB). Pour profiter de ses médias sur un téléviseur HD, il faudra passer par une solution DLNA (voir notre dossier).

Bonne nouvelle, le Wave 3 en est nativement équipé grâce à All Share. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'application n'est pas réservée exclusivement aux produits de la marque. Photos, musiques et vidéos pourront être diffusés vers n'importe quel appareil compatible DLNA (téléviseur, Mediacenter Windows Vista/7, boitier multimédia, etc.). Néanmoins, certaines fonctionnalités restent réservées aux récepteurs Samsung (prise en charge des sous-titres, par exemple).

Samsung wave 3 Clubic 072
Samsung wave 3 Clubic 073
Samsung wave 3 Clubic 043

All Share à l'œuvre : le mobile se transforme en télécommande après déclenchement de la lecture.



Avec la vidéo, All Share offre généralement d'excellents résultats. Que ce soit sur un Pop Corn Hour A200 de test, ou sur un Mediacenter Windows 7, le buffer initial est très court, et la lecture est rarement perturbée. Mieux encore, le Wave 3 se paye le luxe de diffuser des formats habituellement incompatibles avec le DLNA.

Ainsi, les fichiers DivX SD et autres MKV HD 720p passent comme une lettre à la poste, transformant le terminal en un véritable boitier HD sans fil de poche !

Il semble qu'All Share effectue un transcodage à la volée pour passer outre les barrières habituelles. En revanche, l'appareil est moins à l'aise avec les vidéos capturées sur le mobile lui-même. Dans ce cas, on constate parfois des coupures son, ralentissement, voire coupures de buffer.

Seul bémol de taille : l'espace de stockage relativement limité vous obligera à acheter une carte mémoire pour stocker vos vidéos.

Le bilan s'avère également positif avec l'audio. Toutes les pistes stockées dans le terminal pourront être lues de façons quasi instantanées sur un récepteur compatible. Étrangement, seuls les diaporamas photo déçoivent en proposant un laps de temps (non paramétrable) vraiment trop court entre chaque photo. Dommage.

Dans tous les cas, pendant la lecture, le Wave 3 se transforme en télécommande dotée de contrôles Play/Pause, Volume, piste suivante ou précédente.

Bada 2.0 : ergonomie de TouchWiz 4 retour au sommaire

Les utilisateurs provenant d'Android ou d'iOS ne seront pas dépaysés par l'interface du Wave 3 (c'est un euphémisme). Dock, défilements d'icônes à la SpringBoard, création de dossiers d'applications, 10 bureaux virtuels, 5 Widgets sauce Google, les sources d'inspiration ne peuvent être niées.

Samsung wave 3 Clubic 018
Samsung wave 3 Clubic 058
Samsung wave 3 Clubic 017

À gauche : bureau virtuel avec bloc note et création de dossiers. À droite, 5 Widgets « classiques » à placer sur l'un des 10 écrans d'accueil.


Nouveautés apportées par Bada 2.0 : un nouvel écran d'accueil fait son apparition. Il est réservé à une seconde catégorie de Widgets nommée « Live Panel ». Ici, on trouve 5 autres gadgets qui font parfois double emploi avec les Widgets classiques (météo, calendrier, news, bourse, moteur de recherche local et distant). Notez toutefois que pour l'heure, Samsung indique qu'il n'est pas encore possible d'ajouter des Widgets de Live Panel supplémentaire.

Enfin le nouvel OS de Samsung propose désormais de classer ses applications dans des dossiers pouvant accueillir un maximum de 10 icônes.

À l'instar de Spotlight sur iOS, Bada 2.0 propose un moteur de recherche qui peut être utilisé pour lancer des applications, ouvrir des contacts, ou pour effectuer des recherches sur Google. Petit défaut que l'on retrouve à d'autres occasions sur Bada : la saisie prédictive reste active, obligeant l'utilisateur à sélectionner la chaine de caractère soumise pour démarrer la recherche (photo de droite ci-dessous).

Samsung wave 3 Clubic 020
Samsung wave 3 Clubic 021
Samsung wave 3 Clubic 019

nouveaux Widgets verticaux (Live Panel) sur le premier écran d'accueil et moteur de recherche intégré.


Autre excellent point : un gestionnaire de tâches démarre après une pression prolongée sur la touche « home ». On peut donc basculer simplement d'une application à l'autre, ou fermer les tâches individuellement ou massivement. On retrouve également le volet de notifications doté de commandes qui éviteront de passer par la case « préférences système » pour d'agir sur les circuits sans fil, couper le son, ou bloquer les rotations d'écran. Pour clore le chapitre de l'ergonomie, Bada 2.0 propose un menu de configuration aussi clair que bien organisé.

Samsung wave 3 Clubic 024
Samsung wave 3 Clubic 026
Samsung wave 3 Clubic 016

De gauche à droite : gestionnaire de tâches, menu des paramètres et volet de notification avec raccourcis de contrôle.


Bada 2.0: email et réseaux sociaux retour au sommaire

Bada 2.0 supporte nativement tous les principaux services d'email et de réseaux sociaux. Le Wave 3 est compatible avec Gmail, Facebook, Twitter, Exchange, Live Mail, Yahoo et LinkedIn. En apparence, il est difficile de faire plus complet, mais lorsqu'on gratte un peu, on s'aperçoit que des lacunes subsistent. À titre d'exemple, il ne faudra pas compter synchroniser ses contacts et/ou calendriers Google avec le Wave 3. Une absence regrettable, à plus forte raison lorsqu'on sait que ces options sont proposées avec Facebook.

Heureusement, les aficionados de la messagerie de Google pourront tout de même parvenir à leurs fins en configurant un compte Exchange (voir notre tutoriel dédié à Windows Mobile pour connaitre les paramètres à adopter). Cette parade permet de bénéficier de la synchronisation des emails, contacts, calendriers et tâches.

Samsung wave 3 Clubic 054
Samsung wave 3 Clubic 055
Samsung wave 3 Clubic 062

Courriels et réseaux sociaux sur Wave 3


Pour ce qui est des réseaux sociaux, on peut compter sur l'application « Social Hub ». Cette dernière permet de consulter le flux (Facebook, Twitter, LinkedIn) postés par ses proches, ou d'envoyer un même message simultanément sur ces trois réseaux. Côté mail, un second onglet permet d'accéder à une boite unifiée regroupant l'ensemble des courriers paramétrés sur le mobile.

Bada 2.0: petit ChatON entre amis retour au sommaire

Le Wave 3 est équipé nativement de ChatON, une application maison signée Samsung qui permet d'envoyer des messages textes gratuitement via Internet.

Lors du lancement de ChatON, le constructeur a insisté sur l'aspect multi plate-forme de ce qui peut être considéré comme une réponse à BlackBerry Messenger, iMessage sur iOS ou Google Talk.

Pour l'heure, il faudra encore attendre dans la mesure où ChatON est uniquement disponible sur Bada et Android. Une information qui doit être relativisée : sur le système de Google, il faudra disposer d'un OS en version 2.2 au minimum. Plus gênant encore : même lorsque les prérequis sont respectés, il arrive que l'application ne soit pas disponible via le Market (cas du Desire HD pourtant 2.3.3).

Samsung wave 3 Clubic 098
Samsung wave 3 Clubic 099
Samsung wave 3 Clubic 100

ChatON


Côté fonctionnalité, ChatON est plutôt complet. Le programme propose d'agrémenter ses messages textes en utilisant un panel de smiley. On peut également envoyer des photos (bibliothèque ou APN), des enregistrements audio ou vidéo (120 secondes max), une fiche contact, une entrée du calendrier ou une balise GPS. ChatON gère également la notion de groupe, ce qui permet de tenir des conversations à plusieurs (comme sur MSN), ou d'envoyer un message à tous les membres d'un groupe en une seule fois.

Samsung Apps, le point retour au sommaire

Pour aller plus loin, il faudra passer par le Samsung Apps, un kiosque d'applications similaires dans son principe l'AppStore d'Apple, Android Market de Google, ou Market Place de Microsoft. Par rapport aux trois ténors, une première constatation s'impose. Malgré les efforts répétés de Samsung pour promouvoir sa plate-forme (concours de développements, etc.), le nombre de programmes disponibles peine à décoller.

Si ce problème trouve plusieurs causes excusables (OS jeune, manque d'engouement des développeurs, etc.), on digère assez mal l'absence d'un grand nombre d'applications provenant des Wave 1 et 2 ! Ces incompatibilités risquent d'être mal perçues par les acheteurs de la première heure.

Samsung wave 3 Clubic 085
Samsung wave 3 Clubic 088
Samsung wave 3 Clubic 086

Samsung Apps côté mobile


À l'heure actuelle, le site officiel du Wave 3 revendique 4 600 applications compatibles. L'offre reste donc très limitée. Malgré cela, on peut tout de même se consoler avec certains classiques disponibles sur les OS concurrents. Nous pensons par exemple aux quelques titres Gameloft ou EA (ces deux éditeurs disposent d'une catégorie dédiée dans le Samsung Apps), Plant VS Zombie ainsi qu'aux nombreuses applications proposées par les grands quotidiens.

Samsung apps ea

Samsung Apps côté PC


Autonomie

En utilisation classique, le Wave propose une autonomie comprise entre 1.5 et 2 jours lorsque les synchronisations mail sont activées. Cette durée qui se situe plutôt dans une moyenne haute se confirme avec notre test d'autonomie en charge. En fin de course, le Wave 3 se hisse sur le haut du podium en parvenant à réaliser le meilleur score de ce comparatif.

Autonomie
Autonomie en charge


Conclusion retour au sommaire

Le suspense n'aura pas duré. Pas de doute, le Wave 3 est bien le digne successeur du premier smartphone Bada. Ce nouveau
Wave3 2
terminal de moyenne gamme balaye les quelques déceptions suscitées par son prédécesseur (Wave 2), et corrige une bonne partie des défauts de jeunesse de la première mouture de l'OS. La marge de progression - relativement importante - permet au Wave 3 d'entrer en concurrence avec certains haut de gamme.

Pauvreté relative du kiosque d'applications mise à part, cette nouvelle version de Bada n'a plus grand-chose à envier aux « grands OS mobiles ».

Pour ce qui est du multimédia, on peut critiquer l'absence d'évolutions depuis le Wave sorti un an et demi plus tôt (APN 5 Mpix, 720p, Divx HD). Il n'en demeure pas moins que le Wave 3 génère des photos et vidéos qui feront pâlir la plupart des concurrents sur ce segment de prix.

Certes, le tarif agressif du Lumia 800 relativise l'excellent rapport performance/prix du Wave 3. Il n'empêche que le mobile constitue une alternative crédible pour les personnes qui souhaite disposer d'un smartphone abordable.

Les plus

  • Capture vidéo
  • Rapport prestations / prix
  • Compatibilité Divx et MKV
  • Finition / Convivialité de Bada 2.0

Les moins

  • Le Samsung Apps crie famine
  • Apps Wave 1 rarement compatibles
  • Mémoire interne rikiki (SD obligatoire)

Samsung Wave 3

Test de Smartphone Bada

Bon

  • Fonctionnalités
  • Ergonomie
  • Autonomie
  • Puissance

Vous aimerez aussi

Article du Mercredi 7 Décembre 2011 par Paul-Emile Graff

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels

Sachs Marine Aquarium Time
Ecran de veille de type aquarium
Dream Aquarium Screensaver
Un économiseur d'écran relaxant
SimAQUARIUM
Economiseur d'écran sub-aquatique
Crawler 3D Marine Aquarium Screensaver
économiseur d'écran en 3D vie sous-marine
3D Desktop Aquarium Screen Saver
Economiseur d'écran 3D aquarium
Aquatica 3D
Transformer le bureau en un aquarium virtuel

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité