Espace membre :
flechePublicité

// Jelly Bean en test : Android passe à la vitesse supérieure !

Partager ce dossier

Publié par Paul-Emile Graff le Mardi 31 Juillet 2012

Conclusion

Après le vieillissant GingerBread (2.3), Ice Cream Sandwich constituait une avancée majeure sur smartphone. Il faut dire que les mobiles Android avaient sauté une étape, HoneyComb (Android 3.X) ayant uniquement été adapté sur tablette.

Nexus jelly bean 0902ED051C00010072
En apparence, le saut qui sépare Jelly Bean de son prédécesseur (ICS) est nettement moins important. Au premier contact, on a le sentiment d'avoir affaire à une version d'Ice Cream Sandwich saupoudrée de quelques ajustements cosmétiques et ergonomiques. Lorsqu'on étudie les choses d'un peu plus près, on s'aperçoit que Google ne s'est pas contenté de ces détails. Même si les optimisations apportées par Project Butter nécessitent d'avoir un œil aiguisé pour être perçues, elles n'en demeurent pas moins appréciables. En dehors de quelques exceptions (défilement des écrans du Play Store), les animations du système s'enchainent désormais avec une fluidité exemplaire.

En revanche, l'assistant vocal « intelligent » reprenant le concept de Siri constitue une déception pour nous autre français tant ses fonctionnalités sont, pour l'heure, limitées. En attendant, on pourra toujours se consoler avec les informations contextuelles dispensées par Google Now, un autre ajout astucieux introduit par Jelly Bean.

Autre petit regret, Jelly Bean fait encore l'impasse sur le support natif du DLNA. Poutant, cette norme de diffusion multimédia se généralise sur les téléviseurs HD, les ordinateurs et les boitiers multimédias. Il serait donc logique que les smartphones suivent le rythme. Une compatibilité accrue avec les différents formats vidéo disponibles sur la toile serait également la bienvenue. Dans les grandes lignes, la galerie se limite toujours au MP4 H264. En attendant que Google réagisse, il faudra encore compter sur les lecteurs tiers et autre surcouches constructeur parfois nébuleuses.

Test de Jelly Bean
On peut légitimement se questionner sur le nombre de terminaux qui proposeront une version native de Jelly Bean. Sur l'ensemble des mobiles ICS commercialisés jusqu'à ce jour, seuls les Galaxy Nexus et Nexus S sont équipés d'une version « pure Google ». Compte tenu des qualités de l'interface d'ICS et Jelly Bean, quel est l'intérêt d'alourdir nos mobiles avec des surcouches dont on se passerait parois volontiers ?

Concernant la fragmentation d'Android, espérons que Jelly Bean sera adopté plus rapidement que ne le fut Ice Cream Sandwich. Après la sortie du Galaxy Nexus (Android 4), il aura fallu attendre plus de 5 mois pour que les constructeurs abandonnent massivement l'antique Gingerbread (2.3) !

Quoi qu'il en soit, les nombreuses améliorations apportées par Jelly Bean vont clairement dans le bon sens. Sans marquer un tournant radical dans la série, Jelly Bean bonifie l'existant pour proposer un système mature qui n'a plus à rougir face à son grand rival.


Vous aimerez aussi

Article du Mardi 31 Juillet 2012 par Paul-Emile Graff

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels

Restoration
Utilitaire gratuit de récupération de fichiers effacés
GetDataBack
Logiciel de récupération de données
PC inspector File Recovery
Utilitaire de récupération d'informations effacées
Undelete 360
Undelete 360 : Récupérer des fichiers supprimés ou détruire définitivement des documents avec ce logiciel gratuit, efficace et agréable !
Recover My Files Data Recovery
Récupérer des données
TestDisk & PhotoRec
Récupération de données et tables de partition
flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité