Android : la taille maximum des applications rehaussée à 4 Go

LOGO android classique
L'actualité d'Android est conséquente aujourd'hui puisqu'en marge des chiffres de fragmentation de l'OS, Google a également annoncé une hausse conséquente de la limite de taille des applications dédiées au système d'exploitation mobile.

Jusque-là limitées à 50 Mo, les applications destinées à Android peuvent maintenant atteindre les 4 Go. Une évolution conséquente qui ouvre la porte à de nouvelles possibilités pour les développeurs opérant sur la plateforme, mais également plus de confort pour les clients.

La firme de Mountain View explique néanmoins sur son blog développeurs que le fichier .apk, qui désigne l'exécuteur de l'app, ne pourra pas dépasser lui-même les 50 Mo. Néanmoins, il est désormais possible de lui allouer 2 extensions pouvant faire jusqu'à 2 Go chacune, dans le format choisi par le développeur. Google se charge lui-même d'héberger les fichiers, sans aucun surcoût.

En pratique, il existe déjà des applications pesant plus de 50 Mo mais ces dernières intègrent à chaque fois un système de téléchargement interne des données : c'est le cas notamment de certaines applications de jeux, comme le récent GTA III Anniversary par exemple. L'application en elle-même ne pèse que quelques mégaoctets mais lorsqu'elle est lancée la première fois, elle télécharge des éléments bien plus lourds - plus de 500 Mo dans le cas de l'application précitée - depuis les serveurs des développeurs.

Ce qui va changer avec la nouveauté annoncée par Google, c'est que le téléchargement de tous les éléments sera réalisé en même temps que celui du fichier .apk : pour les développeurs, l'intérêt est pratique mais également économique puisque tout est hébergé chez Google.

Pour l'utilisateur, outre le fait d'avoir plus de fluidité dans le téléchargement, cette démarche permet de pouvoir se faire rembourser à coup sûr une application encombrante si elle s'avère décevante : il est en effet possible, sur l'Android Market, de demander le remboursement d'une application 15 minutes après l'avoir lancée pour la première fois - et donc, testée. Or, cette possibilité devient impossible quand, pour tester l'application, il faut télécharger à l'intérieur de celle-ci un gros fichier qui met plus de 15 minutes à être receptionné. Ce problème va désormais disparaître puisque l'application ne pourra être lancée que lorsque tous les fichiers auront été chargés directement depuis le Market.

Bien évidemment, les utilisateurs seront avertis de la taille globale d'une application avant de la télécharger, comme c'est déjà le cas actuellement. Sur son blog, Google donne quelques suggestions aux développeurs, et conseille par exemple de garder un bloc de données « statique » tandis qu'un autre pourrait être dédié aux mises à jour. Il ne reste plus aux concepteurs d'applications qu'à se mettre au travail.
Modifié le 11/07/2012 à 16h28
Commentaires