Plus de 100 idées cadeaux pour un Noël high-tech

De l'audio pour veiller un potar

En matière de high-tech, l'audio figure parmi les secteurs les plus dynamiques. Il faut dire que casques et écouteurs se vendent comme des petits pains, pour accompagner les non moins prolifiques smartphones. Qu'on se le dise : la musique est aujourd'hui dématérialisée, et elle le sera plus encore demain. Notre sélection ne pouvait se priver d'un petit DAC mobile et d'enceintes nomades. Sans oublier la dernière passerelle musicale de Google. Et une petite paire d'enceintes amplifiées et connectées de premier choix pour animer vos fêtes de fin d'année !

RHA S500 : des bons intra-auriculaires à petit prix

Les écouteurs fournis avec les smartphones ne sont généralement pas bons. Et les bons écouteurs intra-auriculaires sont souvent très chers. Heureusement, certains produits sortent du lot, comme les S500 de l'écossais RHA à qui l'on doit notamment les excellents T20i. Les S500 - qui existent aussi en S500i avec télécommande - bénéficient eux-aussi d'une finition soignée, avec corps d'écouteur et fiche jack en alliage d'aluminium, câble tressé et sept paires d'embouts (dont une à double collerette). Ces intras sont tout à fait confortables.

RHA S500

Le design est une chose, le son en est une autre. Et de ce côté-là, les S500 n'ont pas à rougir, au contraire. Les transducteurs dynamiques recouvrent en effet une plage de fréquences de 16 Hz à 22 kHz et développent une sensibilité de 100 dB. Ils sonnent très proprement, presque autant que leurs grand-frères T20i ! A 39,95 euros la version de base et 49,95 euros le modèle avec télécommande, c'est un cadeau de choix.



Chromecast Audio : 39 € pour connecter sa chaîne Hi-Fi

Accessoire et Point d'accès WiFi et Bluetooth Google Chromecast Audio - Jaune
Pour ceux qui ne le savant pas, le Chromecast est un petit appareil pas cher qui transforme un téléviseur classique en téléviseur connecté. Eh bien le Chromecast Audio c'est la même chose mais pour une chaîne Hi-Fi. Pas de prise HDMI mais du mini jack 3,5 mm, tandis qu'à l'intérieur Google a implémenté un DAC (convertisseur numérique vers analogique) supportant les flux 96 kHz / 24 bits ainsi qu'un amplificateur stéréo.

Une fois connecté au réseau Wi-Fi local, le petit module qui a un look de vinyle se pilote depuis un smartphone (Android ou iOS), au sein des applications compatibles (celles avec le pictogramme Google Connect), ou encore depuis le navigateur PC Chrome. Le Chromecast Audio va alors chercher directement le flux sur Spotify, Deezer, Play Music ou autre (sous réserve d'avoir un abonnement aux dits services) en Wi-Fi. Les utilisateurs Android pourront même faire du mirroring, c'est-à-dire dupliquer exactement le son du téléphone. Enfin les Chromecast Audio sont supposés gérer le multiroom via une prochaine mise à jour. Un indispensable !



Carte cadeau Spotify : idéal pour débuter dans le monde du streaming

Cartes Spotify
Nos lecteurs avertis ont sans doute déjà regardé de près l'offre de musique en streaming disponible sur le marché. Celle-ci devient de plus en plus dynamique, avec des incursions remarquées comme celle d'Apple et des nouveaux venus ambitieux (Tidal), sans parler des spécialistes comme Qobuz qui misent sur la très haute-fidélité. Quel service retenir pour un proche qui ne serait pas, encore, aussi versé que vous en la matière ?

Un service intuitif et donc facile à prendre en main. Un moteur de recommandation qui permet d'étoffer aisément ses listes de lecture. Des applications bien conçues et disponible sur toutes les plateformes, fixes ou mobiles. Une qualité sonore n'a pas à rougir face à la concurrence, avec différents niveaux d'encodage adaptés à vos débits ou à vos appareils. La carte cadeau Spotify constitue certainement une bonne façon de se mettre le pied à l'étrier !

Vous pouvez vous procurer ces cartes à cette adresse.

Cambridge Audio DacMagic XS : mini DAC, maxi son

Cambridge Audio DacMagic XS
Avec la démocratisation des smartphones et des services de musique à la demande, ces dernières années les consommateurs se sont mis à investir massivement dans des écouteurs ou dans des casques assez haut de gamme. Si les fabricants se sont mis à soigner le circuit audio de leurs smartphones, les cartes son de certains ordinateurs portables ou de certaines cartes mères sont mal conçues, et grèvent la qualité d'écoute.

Pour profiter au mieux de votre casque sur votre ordinateur, rien de tel qu'un DAC USB avec amplificateur casque. Pas besoin d'un produit imposant à plusieurs centaines d'euros. Un tout petit DAC comme le DacMagic XS de Cambridge Audio, mesurant 54 x 30 x 10 mm, fait largement l'affaire. On peut facilement l'emporter en déplacement avec son ordinateur portable, et jouir d'un son propre, exempt de bruits de fond.



Casque Sony MDR-ZX660 : efficace et pas cher

Sony ZX660
Un casque qui vous accompagnera partout et sonnera bien sur tous les styles musicaux ? Il y a beaucoup de possibilités, mais nous avons pensé au MDR-ZX660 de Sony. Ce casque est bien construit, même si le plastique domine. De type supra-aural, avec les écouteurs qui pivotent à 90°, le ZX660 dispose d'un câble unilatéral plat, spécialement conçu pour lui éviter de s'entortiller.

Le casque est muni de transducteurs de 40 mm. Sur le plan acoustique, Sony mentionne une réponse en fréquence de 5 Hz à 25 kHz, une impédance de 40 ohms et une sensibilité de 104 dBm. Il y a bien sûr une télécommande micro sur le câble, qui est au passage un peu court (1,2 m). Sobre mais efficace et à prix très correct.



Divacore Ktulu II+ : l'enceinte française abordable

KtuluII+
Pour se procurer les meilleures enceintes nomades, il faut débourser dans les 200 euros. On trouve alors des produits vraiment impressionnants, mais voilà, 200 euros pour une petite enceinte c'est un budget. Les français de Divacore l'ont bien compris et ils viennent de mettre à jour leur Ktulu II+, qui devient donc le troisième modèle de la marque. Et le meilleur assurément.

Alors soyons honnête, l'enceinte vendue 80 € ne fait de miracle dans aucun domaine, sauf peut-être l'autonomie qui flirte avec la trentaine d'heures ! En revanche, elle s'en sort bien à peu près partout. Une qualité sonore honorable tant qu'on ne pousse pas le volume dans les derniers retranchements, un design passe-partout somme toute moderne et avec une bonne finition, un mode main libre fonctionnel mais aussi la possibilité d'utiliser l'enceinte comme batterie externe pour recharger un smartphone par exemple. Plein de petites forces qui forment un tout homogène et accessible.



UE Boom 2 : peu d'innovation mais toujours du gros son !

UE Boom 2
Avant, quand on voulait se déplacer en musique, il fallait éventuellement trimballer un « poste à cassettes » qui marchait sur piles. Mais ça, c'était avant. Aujourd'hui, la musique est dématérialisée, bien souvent sur un smartphone, et on la lit sur une enceinte Bluetooth (qui fonctionne grâce à une batterie rechargeable, c'est tout de même mieux que les piles).

Ce marché a explosé en quelques années ! Néanmoins, certains modèles se distinguent très clairement dans ce milieu concurrentiel. L'UE Boom 2, de la marque Ultimate Ears (sous giron du suisse Logitech), figure parmi les plus emblématiques. Sa forme cylindrique, sa finition sérieuse (elle est même étanche !), ses deux gros boutons plus et moins, mais surtout sa qualité sonore font d'elle un des meilleurs choix du moment... à défaut d'être le plus original. En effet, elle a tout copié ou presque à un autre modèle vaut le détour : l'UE Boom de première génération. Il n'empêche, c'est une très bonne enceinte, qui a une capacité singulière à remplir un grand volume avec de la musique.



Yamaha NX-N500 : une paire d'enceintes amplifiées hors pair

Yamaha NX-N500
Plutôt que de s'équiper d'un amplificateur stéréo et de deux enceintes séparées, il est possible pour gagner de la place d'opter pour un duo d'enceintes directement amplifiées. Dans le genre, les dernières nées de Yamaha sont un modèle de modernité. Mesurant 28,5 x 22,2 x 17 cm (mais plus de 5 kg chacune tout de même), les NX-N500 révélées en septembre sont toutes deux bi-amplifiées (une amplification par voie) avec 25 watts sur le tweeter et 45 watts sur le haut-parleur de 5 pouces. La réponse en fréquence est généreuse pour des enceintes de ce gabarit : de 54 Hz à 40 kHz.

En dehors de la belle finition des enceintes et de leur sonorité équilibrée, leur grande force c'est leur connectivité. Elles sont compatibles avec la technologie de diffusion sans fil multiroom du constructeur, MusicCast, mais également avec Spotify Connect, AirPlay et le DLNA pour la partie Wi-Fi. Elles prennent également en charge les connexions Bluetooth avec codec AAC. Enfin, ces enceintes intègrent un DAC de qualité, supportant les flux en 384 kHz sur 24 bits et le DSD jusqu'à 5,6 MHz, via USB. Des entrées numériques optiques et analogiques mini jack sont également de la fête. Il faudra en revanche débourser 799 euros pour s'approprier ces enceintes, dont la commercialisation est imminente (mais pas encore effective à l'heure où nous publions ce dossier).
Commentaires