L'extension de trop : Firefox provoque la colère des internautes

Ça partait d'une bonne intention, mais le gag s'est retourné contre ses auteurs. Les utilisateurs vigilants de Mozilla Firefox ont eu la désagréable surprise de découvrir dans leur navigateur une extension qu'ils n'ont jamais installée.

Une extension aussitôt imposée, aussitôt effacée


Pour fêter la fin de la troisième saison de la série Mr. Robot, Mozilla Firefox a décidé de mettre les petits plats dans les grands. Les développeurs du navigateur ont concocté... non pas un GIF et même pas une petite vidéo, mais tout un jeu. Celui-ci se présente sous forme d'une extension, qu'on peut installer dans le navigateur et auquel on peut bien évidemment jouer sans quitter Firefox. Sauf que le jeu a été installé ensemble avec la dernière mise à jour de Firefox et ce, sans requérir l'accord exprès de l'utilisateur.

L'affaire a pris une toute autre dimension lorsque l'information sur cette installation a fait son chemin sur Reddit. Mozilla s'est empressé de réagir en affirmant que la vie privée et la sécurité de ses utilisateurs étaient pour lui de la plus haute importance. Mozilla a immédiatement opéré un rétropédalage : dans la plus récente version du navigateur, cette extension n'est plus installée.

Firefox Focus


Mozilla et les extensions non sollicitées, une histoire qui ne date pas d'hier


Peu après l'éclatement de l'affaire, Steve Klabnik, l'un des développeurs de Mozilla, a tweeté : « Comment pouvons-nous revendiquer notre positionnement pro-défense de la vie privée si nous installons des logiciels sur les ordinateurs des gens sans leur accord ? Ce qui est encore plus important, comment les responsables ne se sont-ils pas aperçus de la présence d'un problème ? ». L'extension à l'origine du scandale, baptisée Looking Glass, a depuis trouvé sa place dans le magasin d'extensions, parmi des millions d'autres extensions.

Ce n'est pas la première polémique sur le penchant de Mozilla à imposer des fonctionnalités douteuses du point de vue du respect de la vie privée. Courant 2017, certains utilisateurs en Allemagne ont découvert dans leur Firefox une extension baptisée Cliqz. En se basant sur les termes de recherches et adresses saisies dans la barre dédiée à cet effet, l'extension leur proposait d'autres sites susceptibles, à son avis, de les intéresser.

Modifié le 18/12/2017 à 16h56
Commentaires