Siri fera ses recherches sur Google, plus sur Bing

Les fans d'Apple vont découvrir un changement radical dans leur assistant personnel préféré : Siri. Le groupe de Cupertino a changé les paramètres de base des recherches Internet de Siri : le moteur de recherche a changé. Apple a décidé de s'allier avec Google et de délaisser Bing, propriété de Microsoft. Un coup dur pour le géant de Redmond.

Bing est encore utilisé par Siri, mais uniquement dans le cadre de recherches très précises : les images. Du moins, jusqu'à présent. Mais rien ne dit qu'à l'avenir, Google ne prendra pas là aussi le relais.

Apple et Google renforcent leur collaboration dans la recherche


Les utilisateurs d'Apple ne seront pas totalement dépaysés : Google Search est déjà le moteur de recherche par défaut de Safari, que ce soit sur Mac ou sur iOS. Google s'en assure chaque année en versant plusieurs milliards de dollars à Apple pour capter ces parts de marché stratégiques. Et désormais, ce sont aussi les recherches de Siri que la firme de Mountain View va récupérer.

Jusqu'à présent, lorsque Siri n'avait pas la réponse à la question posée ou lorsque l'utilisateur demandait expressément à Siri de faire une recherche sur Internet, les résultats donnés par Siri étaient ceux de Bing, le moteur de recherche de Microsoft. Ce ne sera plus le cas : Siri affichera (ou prononcera) les résultats issus de Google Search.

ios


Microsoft encaisse le coup mais reste utilisé par Apple


Google marque un point dans la domination de Google Search, notamment aux Etats-Unis où Bing détient près d'un tiers du marché des moteurs de recherche (alors qu'en Europe Google dépasse les 80 %). Mais Apple ne semble pas avoir voulu couper tous les ponts avec Microsoft : Bing sera encore utilisé pour les recherches réalisées par Siri dans le domaine des images.

Google, néanmoins, ne devrait pas profiter énormément de ce changement : Apple a déployé iOS11 ainsi que MacOS High Sierra. Les deux nouveaux OS de la firme de Cupertino ont de nouveaux paramètres de confidentialité, notamment en termes de Cookies et de suivi des internautes, qui ont déjà été vivement critiqués par l'industrie de la publicité en ligne.

Modifié le 26/09/2017 à 10h55
Commentaires