Bing est utilisé par 1 Français sur 5, et ce n'est pas si étonnant !

Si vous pensiez que Google régnait sans partage sur le marché des moteurs de recherche, vous avez tort. Son grand concurrent s'appelle Bing : il est même privilégié par 18 % des Français.

18 % des Français et 33 % des Américains préfèrent Bing à Google


Lancé en 2009 par Microsoft, Bing se fait une place de plus en plus importante dans notre vie. Utilisé par 10 % des Espagnols, 12 % des Suisses et des Suédois et 13 % des Allemands, Bing cartonne à 18 % en France. Le Royaume-Uni est le seul pays européen où il affiche un taux de popularité plus élevé (23%). Mais ce sont les États-Unis qui détiennent le record : un internaute sur trois y utilise Bing.

Ces chiffres ont été révélés par Microsoft au cours d'un séminaire intitulé « L'art et la science de l'automatisation des publicités sur Bing », s'adressant, comme son nom l'indique, aux annonceurs. Car Microsoft a très bien compris le modèle économique qui fait le succès commercial de Google : offrir à ses utilisateurs lambda un outil de recherche très puissant tout en se faisant rémunérer sur chaque clic de souris sur les publicités.

Bing ban


Bing doit sa popularité au partenariat avec Yahoo


Cette étonnante popularité de Bing a deux explications. Tout d'abord, toutes les recherches Bing ne se font pas depuis la page d'accueil Bing.com. À chaque fois que vous faites une recherche Yahoo, vous utilisez sans le savoir Bing, car depuis 2012, Yahoo « loue » les services de Bing. Ce chiffre n'est clairement pas négligeable, puisqu'il s'agit du huitième site le plus visité en France et du sixième site le plus populaire aux États-Unis.

D'autre part, dans nombre de pays où cette pratique est autorisée, Bing est proposé comme moteur de recherche par défaut par Microsoft Edge, le navigateur maison. Bing.com est parfois même la page d'accueil par défaut. Dès lors, le processus est en marche : par paresse ou en raison de faibles connaissances en informatique, l'internaute lambda « saute » sur l'onglet de recherche qui lui est proposé d'office. Sans trop y penser, le voici dans le giron de Bing !

Voir aussi :
Modifié le 22/08/2017 à 16h50
Commentaires