Snapchat plancherait sur des lunettes connectées

La société Snapchat pourrait élargir ses activités et s'inviter dans le domaine des objets connectés. Depuis quelques temps le groupe étoffe effectivement ses équipes bien au-delà de son service actuel.

La société Snapchat s'est initialement fait connaître en proposant aux adolescents une application leur permettant de partager des photos de manière éphémère. Snapchat a créé un véritable phénomène et la société d'Evan Spiegel serait actuellement valorisée entre 16 et 19 milliards de dollars.

Mais il semblerait que le groupe ait d'autres cartes à jouer et notamment sur le milieu des objets connectés. Et le domaine des lunettes semble à priori en ligne de mire. En effet, en 2014 Snapchat a fait l'acquisition de Vergence Labs, une jeune pousse ayant conçu une monture capable d'enregistrer de la vidéo. Loin d'arborer un design excentrique, ces lunettes ressemblent davantage à une paire de Ray Ban. Et ce pourrait être une bonne nouvelle : Snapchat pourrait avoir trouvé le moyen de concevoir une paire que les gens ne rechigneront finalement pas à porter.


Snapchat pourrait ainsi proposer une monture depuis laquelle il serait possible de capturer des photos et des vidéos éphémères, une manière d'encourager les adeptes à rester davantage sur le service. En début de mois, Evan Spiegel affirmait que Snapchat enregistrait 8 milliards de vidéos vues par jour, soit autant que son éternel rival Facebook. Rappelons au passage que Snapchat a refusé un rachat par la firme de Mark Zuckerberg pour 3 milliards de dollars.

Epiphany Eyewear Vergence Labs

Epiphany Eyewear, conçu par Vergence Labs


Pour constituer son équipe Snapchat a également effectué plusieurs recrutements et notamment Mark Dixon, travaillant précédemment sur HoloLens chez Microsoft. La société a également accueilli Eitan Pilipski issu de la R&D de Quacomm et spécialiste de la réalité augmentée. Aussi, comme le rapporte Cnet US, la société recherche actuellement un spécialiste de la vision artificielle en 3D.

A lire également:
Modifié le 17/03/2016 à 09h08
Commentaires