Test : REMI, le réveil évolutif et connecté pour enfants de 0 à 10 ans

Après une campagne participative sur la plateforme Indiegogo, REMI, le réveil intelligent pour enfants, est enfin disponible. Mais que vaut réellement ce réveil connecté et évolutif, proposé à 89 euros, et qui a reçu le prix de l'Innovation au CES 2017 de Las Vegas ?

REMI Urban Hello

REMI, ou le réveil évolutif et connecté

C'est en partant du principe que 2/3 des enfants de moins de 10 souffrent de troubles du sommeil, que Urban Hello a décidé de mettre au point REMI. REMI, c'est éventuellement ce copain de classe en primaire dont vous jalousiez secrètement les nombreux jouets présents dans sa chambre, mais c'est aussi (et surtout) un réveil connecté et évolutif à destination des plus jeunes.

Evidemment, REMI ne se veut pas un « réveil pour bébés », cela serait absurde, mais il ambitionne néanmoins d'accompagner l'enfant (et les parents) sur une dizaine d'années. Ainsi, de 0 à 3 ans, REMI va jouer un rôle de monitoring, avec la possibilité de suivre et d'enregistrer l'évolution des nuits de l'enfant, en enregistrant notamment les bruits et la température dans la chambre. Mieux encore, REMI fait aussi office de babyphone, de veilleuse et peut même jouer de la musique. A partir de 3 ans, le réveil va aider les jeunes enfants à mettre en place des routines régulières du sommeil, notamment grâce à son visage qui s'endort et se réveille aux heures programmées par les parents.

REMI Urban Hello


Décliné en différents coloris, REMI affiche un look assez singulier (dans le bon sens du terme), et se veut un modèle de simplicité pour les parents. Ce dernier nécessite en effet d'être relié à une prise secteur (pas de batterie ici), et il suffira alors de télécharger l'application éponyme sur son smartphone Android/iOS pour achever la configuration. REMI demandera ainsi d'être relié au réseau WiFi de la maison, et se mettra automatiquement à l'heure.

Via l'application, on peut alors définir le nom de son REMI (en fonction du nom de l'enfant), mais aussi définir les différents plages horaires correspondant au coucher, ce qui influe directement sur le visage de REMI. A noter qu'une récente mise à jour permet si on le souhaite de se passer du moindre visage, pour afficher uniquement l'heure. Si REMI peut être contrôlé à 100% (ou presque) via l'application mobile, il dispose également d'une interface située sous sa base. En le retournant, on a accès à un timer, à des commandes de volume, ainsi qu'à un bouton pour lancer une berceuse préalablement enregistrée, sans oublier un bouton pour allumer la veilleuse en cas de besoin.

REMI Urban Hello


Dans un premier temps, avec un bébé de 0 à 3 ans, REMI permettra de suivre le sommeil de l'enfant, en enregistrant notamment le profil sonore de la nuit, tout en relevant la température de la pièce. Des infos qui seront envoyées directement sur le smartphone associé à REMI. Pour les parents, REMI fait aussi office de babyphone, là encore, directement depuis le smartphone. Le haut de REMI fait également office de veilleuse, avec la possibilité de gérer automatiquement son intensité et les heures de mise en route. REMI peut aussi jouer les berceuses favorites des enfants (et des parents) via sa connexion Bluetooth, mais on peut aussi enregistrer les MP3 directement dans la mémoire interne du réveil (1 Go). Pratique. Pour ce qui est de la qualité audio, il faut garder à l'esprit que l'on reste sur un produit type « babyphone ». L'écoute est correcte dans l'ensemble (pour les berceuses notamment), mais peine un peu plus sur des morceaux musicaux classiques, et on peut comparer cela à la qualité d'un haut-parleur de smartphone globalement.

REMI Urban Hello


A l'usage, malgré quelques petits couacs au niveau de la connexion réseau parfois, ce REMI est un modèle de simplicité, et il faut guère plus de 10 minutes pour configurer le tout. On viendra par la suite peaufiner quelques réglages (intensité de la veilleuse, horaires de lever décalés pour le week-end...) mais l'ensemble est très simple d'accès. Durant notre phase de test, Urban Hello a déployé une mise à jour apportant par exemple la possibilité de changer à la volée le visage affiché, ainsi que diverses autres fonctions. Nul doute que le groupe devrait procéder fréquemment à de nombreux ajustements et améliorations. Pour le reste, REMI enregistre plutôt correctement le profil sonore de la pièce, ainsi que la température, même si celle-ci semble parfois un chouia inexacte. Un point sur lequel travaille Urban Hello, qui promet un relevé plus juste bientôt.

Le côté babyphone/veilleuse est lui aussi un vrai plus pour le produit, même si, à l'heure où sont écrites ces lignes, REMI permet uniquement d'écouter l'enfant, et non pas de communiquer avec lui. Là encore, une mise à jour devrait permettre de parler à son enfant à distance, c'est en tout cas ce que promet Urban Hello sur son site web : « Connectez vous à REMI pour écouter votre bébé ou parler à votre enfant, pour lui rappeler d'éteindre la lumière le soir ou bien qu'il est l'heure de se lever. »

REMI Urban Hello

REMI peut servir de babyphone, avec la possibilité d'écouter ce qu'il se passe dans la chambre directement depuis son smartphone. Pratique !

Pour les enfants (à partir de 3 ans), REMI continuera de surveiller le sommeil, mais il servira également à aider les plus jeunes à mettre en place des routines du sommeil. Grâce à son visage, REMI indique ainsi très clairement à l'enfant lorsqu'il l'heure d'aller au lit. Le matin, son visage les aidera à savoir s'il est trop tôt ou non pour se lever. Des heures de coucher/lever qui sont évidemment à définir en amont par les parents, via l'application mobile. Chaque matin, au réveil, REMI se charge de calculer un score de sommeil, et les parents peuvent ainsi suivre la progression pour vérifier qu'il s'améliore. Grâce à ce journal de bord, ils peuvent aussi repérer et comprendre les conditions qui favorisent le plus le sommeil de leurs chérubins. Via sa connectivité Bluetooth, REMI permet aussi aux enfants de streamer leur musique favorite depuis un smartphone ou une tablette.

REMI Urban Hello

Depuis l'application, il est possible de suivre un graphique indiquant la température et le niveau sonore de la chambre au fil des heures. On peut aussi gérer à sa guise les heures de lever/coucher, avec la possibilité d'intercaler des siestes si on le souhaite.

Le verdict de Clubic


Avec son côté réveil/babyphone/veilleuse/thermomètre/haut-parleur connecté et évolutif, difficile de ne pas tomber sous le charme de REMI lorsque l'on est un jeune parent, qui plus est un minimum passionné par les nouvelles technologies. Certes, on sent que l'ensemble nécessite encore quelques mises à jour pour corriger certains aspects, et ajouter quelques fonctions manquantes, mais REMI offre déjà de très intéressantes options de personnalisation, et permet de profiter d'un suivi (bruit/température) assez poussé.

Certains ne se serviront pas de toutes ses fonctionnalités, mais REMI a le mérite de réunir pas mal de fonctions indispensables au sein d'un seul et unique appareil, plutôt mignon de surcroît, et qui se connecte aux smartphones de papa et de maman. De notre côté, on a particulièrement apprécié les fonctions babyphone et veilleuse automatique, ainsi que le visage de REMI qui change en fonction de l'heure. Il sera toutefois intéressant de suivre les nouveautés apportées au fil des semaines de la part de Urban Hello.

Modifié le 03/08/2017 à 10h07
Commentaires