le mardi 11 octobre 2016

Yahoo tente-t-il de retenir ses utilisateurs malgré eux ?

En plein processus de revente, la société Yahoo semble vouloir retenir sa base d'utilisateurs et notamment celle greffée autour de sa messagerie.

Rien ne va plus pour le portail Yahoo. La firme a récemment révélé avoir été la cible d'une attaque de grande envergure affectant « au moins 500 millions de comptes », un chiffre largement sous-évalué selon un ancien employé de la société. Mais Yahoo a aussi succombé à la pression de la NSA en scannant en temps réel les messages des internautes.

Seulement, la société est au coeur d'une transaction et en passe de se faire racheter par l'opérateur américain Verizon. D'ailleurs ce dernier a récemment demandé la soustraction de 1 milliard de dollars au prix initialement fixé de 4,8 milliards de dollars.

Pour éviter de voir ses utilisateurs partir en masse vers d'autres messageries concurrentes comme celles de Microsoft ou de Google, il semblerait que la Yahoo ait discrètement désactivé son mécanisme permettant de transférer automatiquement les emails vers une autre boite. L'option n'est effectivement plus disponible au sein des options du Webmail.

yahoo hq ban


Sur sa page d'aide la société explique :

La transmission automatique envoie une copie des messages entrants depuis un compte vers un autre.
Cette fonctionnalité est en cours de développement. Pendant que nous y travaillons, nous avons désactivé temporairement l'activation de la transmission des mails pour les nouvelles adresses de transmission. Si vous avez déjà activé la transmission des mails, vos mails continueront à être transmis à l'adresse que vous avez configurée.


Le moins que l'on puisse, c'est que le timing de ces travaux est un peu étrange. Reste à savoir si Yahoo réactivera cette fonctionnalité, au moins après la finalité du rachat... si ce dernier a bel et bien lieu.

En attendant il est toujours possible de récupérer ses messages via les protocoles POP et IMAP. Ou tout simplement de fermer votre compte.
Modifié le 11/10/2016 à 12h20
Commentaires