Comparatif : 7 imprimantes laser à moins de 300 € !

Tests - Consommation et autonomie

Place aux tests qui concernent directement le porte-monnaie. Nous avons mesuré la consommation électrique des imprimantes laser dans différentes situations. Pour mesurer les coûts à la page, nous avons épargné quelques forêts en nous basant sur les données constructeurs, celles-ci étant désormais normées (ISO/IEC 19752 pour le noir et ISO/IEC 19798 pour la couleur).

Consommation au repos


Nous utilisons un wattmètre et relevons la consommation de l'imprimante lorsque celle-ci n'effectue aucune tâche. Pour les imprimantes réseau, le Wi-Fi est activé.


Attention, lecture inversée du graphique : le plus petit est le meilleur


Seule la Lexmark se distingue vraiment... dans le mauvais sens. La petite Xerox se comporte bien.

Consommation maximum


Pour forcer l'imprimante à consommer, rien de tel qu'une série d'impressions, de préférence en noir et blanc (et oui, c'est étrange). Nous effectuons une moyenne des valeurs relevées.


Attention, lecture inversée du graphique : le plus petit est le meilleur


Les Lexmark, Brother et Konica Minolta se montrent les moins écolo ici, tandis que les Samsung, Canon et HP se tiennent dans un mouchoir de poche. La Xerox est la plus exemplaire !

Consommation en veille


Nous attendons que les imprimantes se mettent en veille pour relever leurs consommations.


Résultats exprimés en watts. Attention, lecture inversée du graphique : le plus petit est le meilleur


Lexmark conserve sont bonnet d'âne, HP mérite les félicitations (pour une fois). Et on notera que comparativement parlant, la Xerox affiche un maigre gain entre le standby et la veille. Rien de dramatique cependant...

Coût à la page - document noir et document couleur


Prix mis à jour le 31 août 2011 ! Nous opérons simplement des calculs entre les rendements annoncés (X pages) et les prix constatés des cartouches (X euros) pour obtenir un coût à la page en centimes d'euro. Pour le noir, on divise le prix par le nombre de pages annoncées. Pour la couleur, on additionne les coûts de chaque couleur plus celui du noir. A chaque fois, nous avons pris le tarif le plus bas constaté sur notre comparateur, frais de port inclus.


Attention, lecture inversée du graphique : le plus petit est le meilleur




Attention, lecture inversée du graphique : le plus petit est le meilleur




Attention, lecture inversée du graphique : le plus petit est le meilleur


Ces coûts sont très variables, et valables uniquement si vous vous procurez bien vos consommables au moins cher. Il faudrait également prendre en compte le prix du papier, mais aussi l'usure du four, du tambour (pour les imprimantes comme la Samsung, la Lexmark, la Xerox et la Konica Minolta qui n'intègrent pas cette pièce dans leurs consommables), de la courroie et du rouleau de transfert. Maintenant, compte tenu du prix de vente des imprimantes laser, il y a de fortes chances que vous changiez d'imprimante au lieu de renouveler les consommables.

A noter : les bonnes performances de la Magicolor 3730DN sont obtenues avec les cartouches en haute capacité à 3 x 177,99 € + 1 x 117,99 €... soit plus de deux fois le prix de l'imprimante ! Ensuite les prix n'ont pas évolué, sauf pour l'imprimante Canon, qui connait une baisse significative de ses consommables : le noir et blanc passe de 2,76 à 2,62 centimes et la couleur de 14,66 à 13,63 centimes. Enfin, la petite dernière ferme tristement la marche, avec des coûts à la page largement au-dessus de la moyenne, dommage !

Modifié le 26/09/2017 à 16h52
Commentaires