In-ear, circum-aural, Bluetooth... On vous dit tout sur les écouteurs

Le choix de la connectique


Après avoir choisi votre type d'écouteur, il faudra vous pencher sur la connectique. Cette dernière est déterminée par votre usage : mobile ou sédentaire.

Sans fil


01f4000008788828-photo-ecouteurs-bluetooth.jpg


Avec l'avènement des smartphones, tablettes et ultrabook, la mobilité est devenue le cheval de bataille de nombreux constructeurs. Fini les fils emmêlés qu'il faut tortiller pendant des heures, place au Bluetooth ! Ce protocole sans-fil est actuellement le plus répandu. Il est simple d'emploi et peu énergivore.

Il y a cependant quelques inconvénients à utiliser le Bluetooth. Le premier est l'autonomie. Un casque sans-fil doit être rechargé régulièrement pour fonctionner. L'autre inconvénient est la qualité sonore. Le Bluetooth est facilement soumis aux interférences, dégradant ainsi le son. L'arrivée de nouveaux codecs plus évolués comme AptX permet cependant d'obtenir un son proche de celui obtenu avec une transmission filaire.

Avec fil


Dans le secteur des écouteurs grand public, on trouve en règle générale deux types de connectique filaire : jack 3.5 mm et USB.

Prise jack 3.5 mm


01f4000008788830-photo-ecouteurs-prise-jack-3-5.jpg


La bonne vieille prise casque reste indémodable, n'en déplaise à Apple qui souhaite ardemment la faire disparaitre. La plupart des appareils informatique - smartphones, tablettes, PC - possèdent tous une prise casque. Un gros avantage de cette connectique est sa simplicité d'emploi : branchez et profitez immédiatement de votre musique ! La qualité sonore est aussi plus fidèle qu'avec le Bluetooth.

Il n'y a pas vraiment de gros inconvénient pour la prise casque. Il faut juste être patient quand le fil s'emmêle dans le sac... Pas génial quand on est en mobilité !

USB


01f4000008788832-photo-ecouteurs-prise-usb.jpg


L'ère numérique a marqué l'arrivée de la prise USB. Ce type de connectique est surtout généralisé sur les casques gamer pour PC et console. Après le branchement, quelques réglages et installations de pilotes peuvent être nécessaires pour faire fonctionner de façon optimale ce type de matériel. Mais il est ensuite possible de jouer avec de nombreux paramètres pour obtenir un son adapté à chacun.

Au rang des inconvénients, on notera l'impossibilité d'utiliser des écouteurs USB sur un smartphone. Leur usage est souvent cantonné aux PC ou hybrides sous Windows 10. Les amateurs de mobilité passeront donc leur chemin.
Modifié le 14/02/2018 à 17h01
Commentaires