Écouteurs intra-auriculaires semi-professionnels Fender CXA1 : le test

Stratocaster, Telecaster, Jazzmaster... CXA1 ? Aux côtés de ses légendaires guitares, Fender revient sur le devant de la scène avec une gamme complète d'écouteurs IEMs (pour In-Ears Monitors) destinés aux musiciens... mais pas seulement !

Des écouteurs pensés pour le grand public


Après une première génération d'écouteurs professionnels reprenant les modèles de la société Aurisonic, rachetée par Fender en 2016, la marque américaine revient sur le devant de la scène avec une nouvelle paire à destination des utilisateurs les plus nomades.

Positionnés en entrée de gamme, avec un tarif avoisinant les 90€, les Fender CXA1 promettent qualité d'écoute, confort et facilité d'utilisation sans pour autant faire sauter la banque. De quoi venir concurrencer certaines références de chez Shure, Westone ou encore RHA ? On fait le point.

fender audio casque enceinte ecouteurs

©Samy Ben Abdallah pour Clubic


Design & ergonomie : qualité professionnelle


Avant de rentrer dans le vif du sujet, petit tour du propriétaire. Livrés dans un packaging offrant un aperçu direct sur leur conception, les écouteurs s'accompagnent d'un lot complet d'accessoires. Embouts de différentes tailles, adaptateur avion et étui de protection rigide, les écouteurs de Fender sont clairement pensés pour les audiophiles ayant la bougeotte. À première vue, l'ensemble offre une belle impression de qualité, avec une construction solide et des finitions soignées.

En eux-mêmes, les écouteurs se différencient néanmoins de la plupart des intra-auriculaires auxquels nous sommes habitués. Le design se rapproche ici de celui de modèles IEMs, généralement réservés aux musiciens et autres producteurs. Un choix audacieux, mais pas dénué d'intérêt puisque les CXA1 apportent un excellent compromis entre confort et stabilité une fois enfoncés dans les oreilles.

fender audio casque enceinte ecouteurs

©Samy Ben Abdallah pour Clubic


Pour cela, il faudra évidemment opter pour des embouts parfaitement adaptés à sa morphologie, mais chacun devrait pouvoir y trouver son compte parmi les quatre paires proposées par le constructeur. Une fois en place, il est possible de profiter de sa musique pendant plusieurs heures, sans ressentir la moindre douleur. Clairement pas le cas de tous les modèles intra-auriculaires !

Un peu plus dans les détails, c'est tout d'abord la taille particulièrement compacte des écouteurs qui saute aux yeux. Proposés en plusieurs coloris (noir, blanc ou bleu), ils présentent une coque en plastique rigide badgée du logo de la marque. La face interne est de son côté translucide, pour un visuel clairement réussi. Simple et efficace, pas grand-chose à redire de ce côté-là !

fender audio casque enceinte ecouteurs

©Samy Ben Abdallah pour Clubic


Comme sur la majorité des in-ear monitors, le câble viendra ensuite se placer par-dessus l'oreille avant de retomber sur les clavicules. À la différence des autres modèles de la gamme, le câble des Fender CXA1 n'est cependant pas amovible, mais a la particularité d'intégrer une véritable télécommande avec microphone. Depuis ses trois boutons, on pourra facilement passe d'une piste à l'autre, ajuster le volume sonore ou même décrocher un appel téléphonique sans sortir son smartphone de sa poche.

Performance : des aigus un peu légers


La connexion s'effectue via un connecteur mini-jack 3.5 mm coudé, et l'adaptateur avion présent dans la boite pourra se montrer pratique si l'on souhaite profiter de certains films ou séries pendant ses voyages. Les écouteurs offrent de plus une excellente isolation passive, de quoi parfaitement créer sa petite bulle dans les transports une fois les oreillettes bien enfoncées dans les canaux auditifs.

fender audio casque enceinte ecouteurs

©Samy Ben Abdallah pour Clubic


Côté spécificités, les CXA1 intègrent des haut-parleurs en titane de 8.5 mm, affichant une sensibilité de 116 dB, une impédance de 16 ohm et une réponse en fréquence comprise entre 14 Hz et 22 kHz. A l'écoute, les écouteurs de Fender présentent un rendu plaisant, qui saura s'adapter à une majorité de styles musicaux. Les amateurs de Rock et de Pop y trouveront évidemment leur compte, mais pas seulement !

Le bas du spectre est à l'honneur, apportant une certaine chaleur mais également un léger effet de masquage sur l'entrée des médiums. En pratique, certains titres pourront souffrir d'un manque de texture, mais l'ensemble reste globalement riche et agréable. On apprécie notamment la belle présence des médiums, avec des parties vocales parfaitement intelligibles. Difficile d'en dire autant des aigus, qui peinent un peu à trouver leur place. Un trait de caractéristique que l'on retrouve néanmoins sur la plupart des IEMs.

fender audio casque enceinte ecouteurs


Le verdict de Clubic


Pour cette première paire réellement pensée pour les utilisateurs nomades, Fender s'en sort de façon plus que correcte. Livrés avec de nombreux accessoires et une télécommande complète, les Fender CXA1 proposent une expérience différente des intra-auriculaires classiques et pourraient se faire une petite place dans le cœur des musiciens et audiophiles à la recherche d'une paire à la fois confortable et abordable (79,50€).

fender audio casque enceinte ecouteurs

©Samy Ben Abdallah pour Clubic


S'ils auront probablement du mal à s'imposer face aux Shure SE215, proposés à un tarif relativement similaire, ils auront l'avantage d'être bien plus polyvalents. De quoi en faire une bonne alternative ?


Fender CXA1

Les plus
+ De belles finitions
+ Un excellent confort
+ Une bonne isolation passive
+ Des accessoires complets
+ Une télécommande avec microphone
Les moins
- Une construction qui ne sera pas au goût de tous
- Des aigus en retrait
4
Confort
Audio
Modifié le 18/09/2017 à 10h57
Commentaires