le lundi 22 janvier 2018

Vélo électrique : derniers jours avant la fin de l'aide à l'achat !

L'aide financière offerte par l'Etat depuis février 2017 pour inciter à l'achat de vélos électriques touche bientôt à sa fin. Au 31 janvier 2018, il faudra se tourner vers les éventuelles aides mises en place par votre commune ou payer l'intégralité du vélo de votre poche. On fait le point sur les droits et les délais !

La prime pour l'achat d'un vélo à assistance électrique (VAE) mise en place par l'État mi-février 2017 a une date de péremption : 31 janvier 2018. Jusqu'à cette date, vous pouvez encore bénéficier d'une aide financière plafonnée à 200€ si vous faites l'acquisition d'un vélo électrique neuf n'utilisant pas de batterie au plomb1.

01f4000008789810-photo-velo-electrique-cycliste-urbain-ville-fotolia-clubic.jpg


Une prime victime de son succès


Cette prime, instaurée par Ségolène Royal début 2017, a été très rapidement victime de son succès : 150 000 personnes en ont fait la demande en près de 7 mois, et quelque 100 000 demandes supplémentaires sont attendues d'ici le 31 janvier 2018.

Un poste de dépense qui, selon le ministre Gérald Darmanin, n'a pas sa place dans le projet de loi de finances du gouvernement Philippe2. Il vous reste donc quelques jours pour bénéficier de cette offre... sauf si votre commune propose des aides locales.

01f4000008789812-photo-velo-electrique-picto-icone-vectorial-fotolia-clubic.jpg


Les primes locales et communales


Nous sommes en 2018 après Jésus-Christ. Toute la France est anéantie par l'annonce de la suppression de la prime d'aide à l'achat d'un VAE... Toute ? Non ! Car des communes peuplées d'irréductibles cyclistes résistent encore et toujours aux coupes budgétaires.

La Ville de Paris maintient ainsi sa subvention pour les 2 roues électriques plafonnée à 400€, destinée aux habitants de la capitale intra-muros.

La métropole de Bordeaux semble également maintenir sa subvention vélo, dont le montant maximal de remboursement dépend du deux-roues acheté : 300€ pour un VAE, 200€ pour un vélo pliant ou encore 300€ pour un tricycle à assistance électrique.

Le Grand Lyon, quant à lui, n'a pas renouvelé la subvention communale mise en place en 2012. Lecteurs lyonnais : fin janvier, l'aide à l'achat d'un VAE, c'est fini ! Idem pour Marseille Provence Métropole, où la subvention vélo électrique plafonnée à 400€ semble à l'arrêt.

La Ville de Nice a elle aussi stoppé la réception des dossiers, de la même façon que la Métropole de Lille. Nantes semble maintenir sa subvention de 300€ maximum, destinée exclusivement aux salariés d'une entreprise ayat signé un plan de mobilité avec la métropole.

Pour savoir si votre commune propose une aide à l'achat d'un VAE, le meilleur moyen reste de contacter votre Mairie qui saura vous rediriger vers un service compétent.

01f4000008789808-photo-argent-epargne-pieces-economies-monnaie-fotolia-clubic.jpg


Une nouvelle aide à l'achat pour 2018 ?


La Ministre des Transports Elisabeth Borne a annoncé le 10 octobre dernier la mise en place d'un nouveau dispositif d'aide pour remplacer l'ancien. Les contours de cette nouvelle aide sont encore peu définis : elle serait réservée aux foyers non imposables et résidant impérativement dans une commune proposant déjà une subvention pour l'achat d'un VAE (on cherche encore la logique de cet impératif).

En attendant quelques informations complémentaires sur ce dispositif, et si l'envie vous prend d'acquérir un VAE avant la date butoir du 31 janvier, n'hésitez pas à parcourir l'offre de vélos électriques disponible sur notre comparateur de prix !


1 Source : economie.gouv.fr
2 Source : lemonde.fr
Modifié le 14/02/2018 à 17h00
Commentaires