le jeudi 04 mai 2017

Nissan vous empêchera de téléphoner en conduisant

Pour tenter de lutter contre l'utilisation croissante du téléphone portable en voiture, Nissan expérimente la bonne vieille cage de Faraday, pour empêcher votre téléphone de capter lorsque vous êtes dans la voiture.

Pour soigner un mal des temps modernes, Nissan ressort une vieille recette


Et si demain, en vous installant dans votre voiture, vous rangiez votre smartphone dans une boîte spécialement prévue à cet effet ? Située entre les deux sièges avant, elle assurerait à votre téléphone un bon repos pendant que vous n'avez aucune raison de l'utiliser... Car vous êtes au volant. Ce casier n'est autre qu'une cage de Faraday, inventée au 19ème siècle par l'anglais Michael Faraday. Le principe de son fonctionnement : le grillage dont elle est faite réfléchit les ondes en les empêchant de passer à travers. Ainsi, tout émetteur placé à l'intérieur de cette cage n'émet pas plus loin que les parois. De même, les ondes venant de l'extérieur et se heurtant aux parois de cette cage se réfléchissent. Résultat : votre téléphone ne capte plus rien, ni appels, ni SMS, ni la 4G ne passent. Parfait pour passer une demi-heure de tranquilité.



A ses débuts, la cage de Faraday était surtout une solution pour se protéger de la foudre. La voiture elle-même est une cage de Faraday, sa coque métallique étant connectée en permanence au sol grâce au paratonnerre neutralisant la foudre. Le même principe est utilisé dans les ordinateurs, la coque métallique recouvrant les unités centrales étant une protection efficace contre les radiations qui sinon émaneraient à l'extérieur.

La cage de Faraday façon Nissan


La solution de Nissan arrive à peine une semaine après celle de Samsung


L'utilisation du smartphone au volant est un phénomène inquiétant pour la société et les pouvoirs publics autant que pour les constructeurs automobiles et les fabricants de smartphones. Samsung lançait fin avril 2017 une application à même de détecter quand le smartphone se trouve dans une voiture en marche, pour refuser automatiquement tout appel entrant ou SMS. L'expéditeur reçoit en retour une réponse automatique indiquant que son correspondant est au volant en ce moment.

Le dispositif proposé à titre expérimental par Nissan est moins contraignant, car à la différence de l'application de Samsung, rien n'empêche le conducteur de sortir son smartphone du boîtier et de commencer à l'utiliser.

Selon une étude de l'opérateur de téléphonie américain AT&T, 9 personnes sur 10 considèrent que l'utilisation du téléphone au volant est dangereuse et 70 % estiment qu'aujourd'hui, ce problème est même plus prononcé que dans le passé. Rappelons qu'en France, l'utilisation d'un téléphone au moment de conduire est une infraction punie de 135 euros d'amende et d'un retrait de 3 points sur le permis de conduire, y compris si vous utilisiez un kit mains libres.

Voir aussi :
Modifié le 04/05/2017 à 17h17
Commentaires