le mercredi 05 avril 2017

Voiture autonome : Waymo a les meilleures, Uber les pires

Dans la course à la voiture autonome, les concurrents sont nombreux : Tesla semble être le meilleur, puisque son Autopilot est déjà disponible... Mais ce n'est peut-être pas le cas. En fait, selon les données officielles communiquées par les entreprises qui ont mené des tests en Californie, c'est Waymo, la filiale de Google, qui a la meilleure technologie. Et de loin.

Uber, qui est en procès avec Google qui l'accuse de lui avoir volé des technologies, notamment le Lidar, aurait les pires résultats enregistrés par les autorités après communication des données.

Uber : une intervention humaine tous les 1,6 kilomètre (1 mille terrestre) ?


Les entreprises autorisées par l'État de Californie à mener des tests sur les voitures autonomes doivent communiquer au département des Transports les résultats de ces tests et, notamment, le taux de "désengagement". Il s'agit du nombre d'interventions humaines réalisées, en urgence ou non, lorsque le pilote automatique était enclenché. Une manière de savoir à quel point le système de pilotage automatique est fiable.

Waymo 1

Sur les six principales entreprises ayant mené des tests sur le territoire californien, il semblerait qu'Uber ait les pires résultats. Sur les 32 756 kilomètres parcourus par les voitures autonomes d'Uber avant que les tests ne lui soient interdits par les autorités, les ingénieurs de la start-up ont dû intervenir tous les 1,6 kilomètre. Le pire résultat enregistré par les autorités dans le domaine. Uber serait donc très loin de son concurrent de Mountain View.

Waymo : 1 million de kilomètres et 124 interventions humaines ?


La filiale de Google Waymo n'a pas été interdite de tests et a donc pu parcourir bien plus de kilomètres avec ses voitures autonomes qu'Uber. Au total, en 2016, les voitures de Waymo ont roulé en pilote automatique 1,023 million de kilomètres. Et sur cette distance, les ingénieurs n'ont eu à intervenir que 124 fois, soit une fois tous les 8 252 kilomètres. Un résultat 5 128 fois meilleur que celui d'Uber.

Les constructeurs automobiles classiques, de leur côté, ont des résultats plus partagés : BMW a signalé un seul désengagement mais sur seulement 1 026 kilomètres parcourus, tandis que Nissan a enregistré 28 désengagements en 6 596 kilomètres parcourus.


Modifié le 05/04/2017 à 11h31
Commentaires