le mercredi 28 septembre 2016

DJI Mavic Pro : un drone pliable et autonome en réponse au GoPro Karma

DJI lance le Mavic Pro en réponse au GoPro Karma. Un drone pliable à la fois plus autonome et plus perfectionné, mais moins polyvalent.

Réponse du berger à la bergère : aux lendemains de l'annonce du GoPro, DJI a lui aussi présenté un quadricoptère pliable. Mais face au Karma, le Mavic Pro est comme son nom l'indique destiné à un public plus éclairé, bien qu'il puisse également convenir au grand public.


DJI Mavic Pro

À lire aussi : Karma : GoPro officialise son drone

Tout comme le GoPro Karma, le DJI Mavic Pro est assez petit pour loger dans un sac à dos. Si ce n'est qu'ici il n'est pas fourni de série, il est réservé à un second pack.

Il est lui aussi facile à manœuvrer, encore plus que son concurrent, puisqu'il dispose contrairement à ce dernier d'une vaste panoplie de capteurs (GPS et assimilés, ultrasons...), grâce à laquelle il peut voler de manière autonome. Cette technologie FlightAutonomy lui permet de suivre automatiquement son sujet, de face, de dos, de profil ou en cercle, en évitant automatiquement les obstacles et en conservant une altitude stable. On peut même faire un selfie par reconnaissance des gestes, en formant un cadre avec ses doigts.

DJI Mavic Pro

On peut autrement piloter l'appareil directement depuis son téléphone ou sa tablette, ou par le biais d'une télécommande qui offre une portée record de 7 km, avec retour vidéo 720p ! Et avec une vitesse maximale de 64 km/h ou une autonomie optimale record de 27 minutes, contre respectivement 54 km/h et 20 min chez GoPro, on peut effectivement parcourir de longues distances.

La Mavic Pro embarque enfin sa propre caméra, montée sur un stabilisateur 3 axes, pouvant filmer jusqu'en Ultra HD à 30 i/s ou jusqu'à 100 i/s en 1080p, et photographier des fichiers RAW de 12 millions de pixels.

DJI Mavic Pro
DJI Mavic Pro

Le DJI Mavic Pro sera disponible mi-octobre en France, pour 1 200 euros avec la télécommande, ou pour 1 500 euros avec une seconde batterie, un chargeur pour voiture, des hélices supplémentaires et surtout le sac à dos maison.

Ce modèle est donc plus perfectionné, mais aussi significativement plus cher que celui de GoPro. Ce dernier est vendu 1 200 euros avec une caméra Hero5 et un stabilisateur tous deux amovibles, il est donc plus polyvalent.

À lire aussi : GoPro Karma vs DJI Phantom 4, duel de drones

DJI Mavic Pro

Modifié le 11/11/2016 à 07h24
Commentaires