le vendredi 16 septembre 2016

Tesla rend ses voitures encore plus autonomes avec l'Autopilot 8.0

En plus des évolutions renforçant la sécurité qui ont fait l'objet d'un précédent article, la mise à jour 8.0 que Tesla a annoncé cette semaine améliorera aussi le confort d'utilisation.

Le nouveau logiciel devrait ainsi augmenter la confiance qu'on pourra accorder au pilote automatique, et offrir une conduite assistée encore plus sereine. Certains penseront que c'est contradictoire avec les mesures de sécurité précitées. Mais faut-il priver une majorité de conducteurs responsables de ces progrès sous prétexte qu'une minorité risque d'en faire mauvais usage ?

Tesla model S 2016 (5)

Précédemment : Tesla : le radar va améliorer la sécurité de l'Autopilot

Le radar utilisé pour voir au travers du véhicule qui précède


Pour commencer, le radar sera mis à contribution pour d'autres situations que celles qui ont provoqué le premier accident mortel. Il servira effectivement à surveiller la deuxième voiture devant, en passant sous le véhicule qui précède, en complément des situations dans lesquelles la caméra frontale le permet.

L'intérêt est que la technologie radar permet de déterminer la vitesse d'un objet avec un seul balayage, au moyen de l'effet Dopler, et non par des calculs approximatifs. Ces propriétés permettront à une Tesla d'enclencher le freinage automatique d'urgence en se basant sur la deuxième voiture devant, même si la première voiture est opaque ou qu'elle ne réagit pas.

Cette capacité ne sera malheureusement pas utilisée pour fluidifier les ajustements du régulateur de vitesse adaptatif, du moins ce n'est pas annoncé. À ce stade le pilote automatique se cale seulement sur la voiture qui précède, alors qu'un conducteur commencerait à ralentir dès qu'il verrait le peloton ralentir.

Tesla - Autopilot - Assistance au maintien de cap (Bêta)
Les conducteurs sont mis en garde lorsqu'ils activent l'assistance de maintien dans la file.
Crédit : FlorentSinan Brunel / Clubic

Une conduite encore plus sereine sur autoroute


La mise à jour 8.0 apporte par ailleurs d'autres améliorations bienvenues.

Entre autres, le pilote automatique s'écartera enfin des véhicules qu'il dépasse. Jusqu'à présent, la voiture restait strictement centrée dans sa voie, au point parfois d'amener le conducteur à reprendre le contrôle lorsqu'un autre véhicule roulait trop proche de celle-ci, voire mordait. C'était la principale ombre sur la sérénité qu'apporte autrement le pilote automatique sur autoroute.

Essai : Tesla Model S : j'ai parcouru 1000 km au pilote automatique

Dans le même ordre d'idée, le pilote automatique réduit la probabilité de dépasser par la droite un véhicule qui ne se serait pas rabattu (qui serait en infraction, mais le dépassement par la droite est interdit aussi). Et le changement automatisé de voie, parfois capricieux, fonctionnera mieux, tout en étant désormais capable de détecter le clignotant d'un véhicule convoitant la même file, on suppose afin de bloquer ou de retarder la manœuvre. Aux États-Unis enfin, le pilote automatique pourra aborder un échangeur ou une sortie d'autoroute, d'abord en enclenchant le clignotant, puis avec une prochaine mise à jour 8.1 en suivant le navigation.

Pour conclure, la version 8.0 apportera quelques raffinements sécuritaires : les alertes seront « bien plus visibles » sur le combiné d'instruments, et elles s'enclencheront désormais en l'absence d'action sur le volant après la désactivation de l'assistance au maintien dans la file. À terme, enfin, la voiture actionnera la direction pour éviter une collision lorsque le taux de confiance sera d'« environ 100 % ».

Tesla Model S D
Modifié le 16/09/2016 à 11h14
Commentaires