le mercredi 14 septembre 2016

Proterra : un car électrique qui tient la charge pendant 560 kilomètres

Un autibus électrique capable de rouler une journée entière avant d'être rechargé : c'est le projet concret de la startup Proterra, dont le premier véhicule circulera dès l'année prochaine dans les environs de Los Angeles.

Si les voitures électriques se popularisent progressivement, les autres moyens de transport ont encore du chemin à faire. Les bus hybrides commencent à circuler, mais la startup Proterra veut aller plus loin, avec des bus totalement électriques. Avec le Catalyst E2, un véhicule capable de rouler durant 560 kilomètres avant de devoir être rechargé, l'entreprise souhaite investir le territoire américain dès 2017, en commençant par Los Angeles.

Bus Proterra

Le principal avantage d'un bus capable de tenir une telle charge, c'est qu'il tient toute la journée, et dispose d'une logistique moindre en matière de rechargement puisqu'il n'y a pas besoin de disposer de stations sur des points multiples. Le véhicule peut être rechargé sur une station unique dans son entrepôt.

Pour fonctionner, le Catalyst E2 utilise deux énormes batteries qui font chacune la taille d'un matelas, et qui sont capables de stocker jusqu'à 660 kWh. Le bus est équipé d'un freinage régénératif, qui peut convertir une partie de l'énergie cinétique en énergie électrique.

Bus Proterra

Il faut cependant souligner que le Catalyst E2 n'est pas le premier bus électrique : à Londres, des bus à impériale électriques circulent sur une ligne depuis mars dernier. Mais les véhicules anglais ne tiennent que 300 km avec une seule charge.

Reste que le prix d'un bus Catalyst E3 n'est pas négligeable puisqu'on parle de 800 000 dollars par bus, sous environ 2 fois le prix d'un bus roulant à l'essence. Reste que les coûts d'entretien, tout comme ceux de circulation, seront plus réduits.

Bus Proterra
Modifié le 14/09/2016 à 14h50
Commentaires