le lundi 04 avril 2016

Tesla Model 3 : l'intérieur ressemblera à un "vaisseau spatial"

Retour sur la planche de bord controversée de la Tesla Model 3, qui soulève de nombreuses interrogations. Trois jours après la présentation de la voiture « grand public » du spécialiste de l'électrique, on a néanmoins quelques réponses.

Des goûts et des couleurs, on ne discute pas, dit-on. Pour autant, si le design extérieur de la Tesla Model 3 ne fait pas l'unanimité, il est bien plus convenu et consensuel que celui de l'intérieur, que certains vont jusqu'à qualifier de rédhibitoire.

Dès la conférence vendredi au petit matin et la publication des premières photos dans la foulée, nous soulignions que la communication officielle éludait la question du poste de conduite et de l'info-divertissement à bord, pourtant centrale sur les modèles précédents. Tout ce qu'on sait de la planche de bord, on le tire de ce qu'on en a vu très brièvement lors de la révélation du nouveau modèle, et du peu d'informations qu'un représentant de Tesla a livré à des journalistes lors d'un bref essai.

Tesla Model 3 Unveil

Tesla Model 3 : Elon Musk dévoile la voiture électrique "grand public"
Diaporama : Tesla Model 3 : découvrez les 1res photos


Bien que le directeur de l'ingénierie ait alors affirmé que ce qu'ils ont montré est « vraiment ce qu'ils ont l'intention de produire », nous rappelions alors que le PDG avait annoncé la veille que l'événement n'était que la première des deux parties du lancement, et que l'habitacle n'était probablement pas définitif. Le PDG a prévenu que des éléments importants seraient ajoutés à la Model 3 et que d'autres évolueraient d'ici sa mise en circulation fin 2017.

Entre temps Elon Musk a justement révélé sur Twitter que le volant n'était pas dans sa forme finale, en répondant à un internaute qui lui réclamait un volant semblable à celui d'une Ferrari, comportant des commandes telles que les clignotants, les phares ou les essuie-glaces. Le PDG l'a invité à « attendre de voir les véritables commandes au volant et le système de la Model 3, » ajoutant qu'« on dirait un vaisseau spatial ».

De la même manière que des jantes contribuent beaucoup à elles seules à l'esthétisme d'une voiture, un volant bardé de commandes pourrait habiller la planche de bord.

Volant de Ferrari 488 GTB

Premiers tours de roue en Tesla Model 3, l'habitacle se dévoile

Enfin, on peut penser que le minimalisme est symbolique. Tout comme l'étonnante calandre dépourvue de grille sert de signe distinctif soulignant l'absence de moteur thermique, une planche de bord si épurée pourrait mettre l'accent sur les capacités de pilotage automatique de la Model 3, qui seront pour rappel de série. L'avant quasi symétrique réduirait la distinction entre le conducteur et le passager, les deux places avant seraient essentiellement deux places passagers.

Et si le volant était escamotable et pouvait se rétracter ?

Diaporama : BMW Vision Next 100 : la voiture métamorphe du 22e siècle
Volvo Concept 26 : un habitacle transformable pour voiture autonome


Modifié le 04/04/2016 à 13h21
Commentaires