le jeudi 28 janvier 2016

SpaceX teste des parachutes géants pour freiner sa capsule

SpaceX a mené des tests afin de vérifier que ses parachutes étaient capables de freiner suffisamment sa capsule Dragon V2 lorsque cette dernière reviendra sur Terre avec ses occupants.

En plus de vouloir réutiliser le premier étage de son lanceur Falcon 9, SpaceX doit aussi récupérer les astronautes qui transiteront entre la Terre et la Station Spatiale internationale (ISS). Le programme d'Elon Musk sera en effet autorisé à acheminer des hommes et des femmes à bord et depuis l'ISS dès l'an prochain.

Un enjeu d'importance pour les États-Unis, qui dépendent aujourd'hui complètement de la Russie et de ses fusées Soyouz, puisque la NASA a mis ses propres fusées à la retraite en 2011. SpaceX doit donc être fin prêt pour 2017, et le programme a deux axes de travail.

Il faut tout d'abord parfaire la maîtrise des huit moteurs SuperDraco qui équipent son vaisseau. Du bon usage qu'il en sera fait, dépend la qualité de l'atterrissage du module sur Terre. Mais SpaceX a tout de même prévu de les assister durant cette périlleuse opération en équipant son Dragon V2 de quatre énormes parachutes, dont le rôle doit être de ralentir suffisamment l'engin afin de le mettre dans les meilleures conditions pour se poser.


SpaceX est entré en phase de test de ces parachutes, qu'elle a éprouvés en larguant dans le ciel de l'Arizona une masse équivalente à celle de la capsule. Le test s'est visiblement avéré concluant, et dans un premier temps, c'est cette méthode et un amerrissage qui seront privilégiés par SpaceX. Mais à terme, c'est bel et bien sur la terre ferme qu'il faudra se poser.
Modifié le 28/01/2016 à 14h58
Commentaires