le lundi 11 janvier 2016

Tesla lance le stationnement téléguidé et peaufine le pilote automatique

Deux semaines seulement après que Elon Musk a annoncé une voiture 100% autonome d'ici deux ans, Tesla Motors inaugure une première fonction de conduite, ou du moins de manœuvre, sans conducteur.

Mise à jour à 18 h : Des précisions ont été apportées suite au retour d'un représentant de Tesla France.

Développement : Tesla sécurise le stationnement téléguidé, qui s'ouvre ainsi à l'Europe

Stationnement téléguidé


En marge du CES, Tesla Motors déploie une nouvelle mise à jour de logiciel. La nouvelle version 7.1 apporte, entre autres, une fonction de stationnement téléguidé, en bêta.

Essai Tesla Model S

Cette fonction baptisée « summon », qu'on pourrait traduire dans ce contexte par « faire venir » et que Tesla traduit « sortie auto », permet de stationner les Model S et Model X depuis l'extérieur du véhicule. En pratique, on aligne sa voiture avec son garage, on en sort, on active le stationnement automatique en maintenant le bouton central de la clé, puis on appuie sur l'avant ou sur l'arrière de la clé pour déplacer la voiture dans la direction souhaitée. Elle parcourt alors un maximum de 10 m, en ligne droite (seules de petites corrections latérales sont prévues pour le moment), et s'éteint automatiquement une fois au pied d'un obstacle. Elle peut, le cas échéant, ouvrir et fermer automatiquement la porte du garage, par le biais de la fonction HomeLink.

Et réciproquement, pour sortir la voiture du garage.

On glisse ainsi plus facilement ces voitures de 2 m de large dans des garages étroits, en évitant de se contorsionner.
En matière de stationnement, le firmware 7.1 complète également le stationnement parallèle automatique (créneau) par le stationnement à la perpendiculaire.

Optimisations du pilote automatique


Le nouveau logiciel apporte en outre les améliorations annoncées dès le lancement du pilote automatique, ainsi que les restrictions annoncées suite aux abus de certains conducteurs.

Ainsi le pilote automatique s'adapte désormais automatiquement aux limitations de vitesse sur les routes sans délimitation centrale et sur les routes résidentielles (maximum 10 km/h au-dessus, même si le conducteur définit une vitesse supérieure).

L'« Autopilot » s'adapte mieux à certaines situations : dorénavant le régulateur de vitesse ralentit automatiquement dans les virages serrés. Le pilote automatique ralentit lui aussi lorsqu'on emprunte une bretelle d'autoroute. Il n'a plus l'hésitation qu'il avait en longeant une bretelle de sortie, alors qu'il pouvait lui arriver de suivre une fraction de seconde la ligne blanche allant vers la sortie, plutôt que la ligne pointillée se prolongeant sur l'autoroute. Aussi et surtout, le pilote automatique laissera plus d'espace avec les véhicules adjacents qu'avec l'infrastructure, tel qu'avec le terre-plein central. Il comblera ainsi l'un des principaux reproches que nous avions à lui faire lors de notre essai.

Tesla Model S D

La version 7.1 du logiciel Tesla apporte encore d'autres améliorations, qui sont détaillées dans les notes de version.

Un porte-parole de Tesla précise à Clubic que la version 7.1 est en cours de déploiement en France et en Europe. Elle inclut toutes les fonctionnalités précitées, sauf la sortie auto, qui sera réservée aux États-Unis jusqu'à nouvel ordre.


Contenus relatifs
Modifié le 08/04/2016 à 16h29
Commentaires