le dimanche 08 avril 2018

Outrider Bomb Blast : un simulateur en ligne de bombe nucléaire

Que se passerait-il si une bombe nucléaire tombait chez vous ? C'est la question un brin morbide à laquelle vous trouverez réponse sur le site internet d'Outrider, un simulateur en ligne d'attaque nucléaire. Vous entrez le nom de votre ville et vous visualisez l'effet de la Bombe, compteur de morts compris.

L'objectif : sensibiliser les gens à la menace des armes nucléaires.

A qui le meilleur score ?


Si c'était Paris : plus de 700.000 morts et au moins un million de blessés ; Lyon : 171.000 morts et près de 300.000 blessés. Ce carnage serait celui que laisserait derrière elle une ogive thermonucléaire américaine W-87 montée sur un lanceur Minuteman III. Avec une ogive nord-coréenne Hwasong-14, ce serait à peine moindre. Si vous souhaitez connaître les détails d'une telle expérience chez vous, rendez-vous ici.

Développé par la fondation américaine Outrider qui milite pour la dénucléarisation du monde, ce simulateur en ligne d'explosions nucléaires permet de mesurer les effets très concrets d'une explosion atomique, en fonction de nombreux paramètres. Une précision et une gamification de la Bombe qui font froid dans le dos. Et c'est justement l'objectif du site.

explosion nucléaire


La Bombe, ce sont d'abord des morts


Car tout est beau sur le site outrider.org. Un peu trop, peut-être. Cette interface a le mérite de capter l'attention du visiteur et de le sensibiliser à la possibilité qu'un jour, l'impensable n'arrive. Car c'est bien le postulat des militants d'Outrider. Pendant la Guerre froide, la certitude prévalait, entre les deux blocs, qu'une bombe tirée provoquerait une riposte immédiate et, forcément, une destruction mutuelle assurée. Aujourd'hui, la dissémination de l'Arme et la nucléarisation d'un nombre croissant d'Etats, augmentent les menaces.

Outrider combat aussi ce que les militants appellent le nuke porn : une esthétisation malsaine de l'arme nucléaire, réduite à un souffle balayant des espaces vides, un champignon à la lumière aveuglante et la beauté dérangeante. Des images qui ont servi dans l'histoire des propagandes à des fins nationalistes ou terroristes. Pour Outrider, la Bombe, ce sont d'abord des morts, et par milliers. Il ne faudrait pas l'oublier.

Modifié le 05/04/2018 à 10h54
Commentaires