le jeudi 20 juillet 2017

SpaceX : les capsules Dragon n'atterriront pas sur Mars

L'un des projets d'Elon Musk, le fondateur de SpaceX et Tesla, est d'emmener des Terriens sur Mars. Il travaille également sur le voyage retour, qui nécessite un atterrissage en douceur ainsi que la possibilité de redécoller de la planète rouge. Pas question d'y envoyer une simple capsule avec un parachute : il faut atterrir avec des rétro-propulseurs qui permettraient aussi un décollage.

Jusqu'à présent, Elon Musk a toujours laissé entendre que ce serait une version de sa capsule Dragon, dont les missions réussies se succèdent, qui aura la lourde tâche d'accomplir l'exploit.

SpaceX abandonne l'idée d'une capsule Dragon sur Mars


L'annonce a été faite le 19 juillet 2017 par Elon Musk lors de la Conférence Recherche et Développement de l'ISS (ISS R&D Conference). Il a tout simplement indiqué que s'il réfléchissait « à un atterrissage de Dragon sur Mars » il estime désormais que « ce n'est pas la bonne manière d'atterrir sur Mars ».

L'idée de base était la suivante : faire atterrir sur Mars une capsule Dragon par le biais de rétrofusées. Un type d'atterrissage que SpaceX connaît bien puisque c'est lui qui permet la réutilisation du premier étage de la fusée Falcon9 depuis plusieurs mois désormais. La capsule Dragon, elle, atterrit sur Terre de manière classique grâce à des parachutes.

Le projet Dragon 2 devait améliorer la capsule Dragon pour lui permettre un atterrissage par rétrofusées mais SpaceX aurait rencontré des problèmes lors du développement, notamment pour garantir la sécurité des passagers.

falcon heavy spacex


Pas de Dragon 2 mais un véhicule plus gros ?


La capsule Dragon 2 aurait dû permettre d'emmener des astronautes et de les faire revenir sur Terre. Ce projet a donc été abandonné ce qui ne signifie pas qu'Elon Musk a abandonné son projet d'un voyage habité sur Mars et d'un engin capable de faire l'aller-retour. Bien au contraire.

Dans un tweet publié après la conférence ISS R&D, le fondateur de SpaceX a tout simplement annoncé que les atterrissages sur Mars se feront « certainement » mais « avec un vaisseau beaucoup plus grand ».




Modifié le 20/07/2017 à 10h30
Commentaires