le samedi 06 mai 2017

Un super ballon de la NASA en perdition dans le ciel ?

Lancé fin avril depuis la Nouvelle Zélande, ce ballon est censé parcourir le monde 34 km au-dessus de nos têtes, pour collecter des données sur les particules cosmiques à ultra-haute énergie. Mais après trois jours seulement de navigation, le ballon a brutalement perdu de l'altitude.

La Nasa assure cependant que la mission n'est pas compromise.

Une fuite dans le tissu


Quand ça ne veut pas... C'est sans doute ce que doivent se dire les ingénieurs de la Nasa en charge du programme Super Balloon. Il avait déjà fallu attendre la huitième tentative pour que ce ballon de la taille d'un stade de football réussisse à s'envoler. Mais après seulement trois jours de navigation, ce dernier, que vous pouvez découvrir en vidéo ci-dessous, a brutalement perdu de l'altitude lors de la traversée d'une tempête froide.



Cet immense ballon avait pourtant été conçu pour garder une altitude stable malgré les variations de température. Il semble qu'il ne se comporte finalement pas comme prévu... La Nasa soupçonne une fuite dans la membrane extérieure, alors que le ballon est en train de survoler l'océan Pacifique.

Application Nasa


Exploration à bas coût


Grand comme un terrain de foot, le Super Balloon est si lourd qu'il a fallu l'aide d'un ballon plus petit fixé au-dessus de lui pour hisser l'énorme masse de tissu dans le ciel, afin de rendre le gonflage possible. L'objectif du ballon est de partir à la recherche des rayons cosmiques à ultra haute énergie, qui proviennent d'au-delà notre système solaire. Lorsqu'ils pénètrent notre atmosphère, ces rayons génèrent une fluorescence, que le ballon pourra observer de près pour mieux comprendre ces visiteurs venus de l'espace profond.

La technologie du ballon atmosphérique a l'avantage d'être à bas coût. Si l'expérience de cette année rencontre quelques difficultés, un autre ballon avait volé avec succès l'an dernier et permis d'emporter dans la haute atmosphère près de 2,5 tonnes de matériel.


Modifié le 05/05/2017 à 16h03
Commentaires