le mercredi 08 juin 2016

Mosquito Away : la démarche farfelue de LG pour lutter contre le paludisme avec ses téléviseurs

LG a une idée pour lutter contre le paludisme en Inde : doter les téléviseurs qu'il vend sur ce marché d'un système à ultrasons destiné à tenir les moustiques à distance.

Le paludisme est une maladie transmise par les moustiques, qui touche chaque année des centaines de milliers d'Indiens. LG a trouvé un moyen de lutter contre cette maladie tout en faisant parler de sa gamme de téléviseurs dans le pays : l'entreprise a annoncé cette semaine une nouvelle gamme de TV, nommée Mosquito Away. La différence par rapport aux téléviseurs classiques ? Ceux proposés en Inde intègrent un dispositif qui émet des ultrasons censés éloigner les moustiques de l'écran, et donc des téléspectateurs.

« Les téléviseurs LG Mosquito Away sont équipés d'un dispositif Ultra Sonic qui, une fois activé, utilise la technologie des ondes sonores et pousse les moustiques à s'éloigner, le tout sans émettre de radiations nocives » explique un communiqué.

Lg mosquito

Une démarche plus commerciale que scientifique


La société sud-coréenne a expliqué avoir fait une étude de marché en Inde, et a constaté qu'aucun appareil de ce type n'était proposé avec un telle fonctionnalité. Elle explique qu'il n'y a rien de nocif pour l'homme : LG ne fait qu'appliquer des systèmes qui existent déjà, et qui sont d'ailleurs discutés. En effet, l'utilisation d'ultrasons inaudibles pour l'homme mais censés éloigner les moustiques ne repose sur aucune étude scientifique qui pourrait en démontrer l'efficacité. En 2011, L'UFC-Que Choisir expliquait dans une étude : « Les ultrasons ça ne marche pas, qu'il s'agisse d'un appareil à brancher, d'un portatif à poser sur soi ou d'une appli, les huiles essentielles non plus. »

LG cherche principalement à se faire une place, confortable de préférence, sur le marché indien. Les prix commencent à 26 900 roupies (380 euros) pour un écran de 32 pouces et grimpent à 47 500 roupies (660 euros) pour un modèle 43 pouces, des sommes plutôt élevées dans ce pays, où 850 000 cas de paludisme ont été recensés en 2013.

A lire également :
Modifié le 08/06/2016 à 14h56
Commentaires