le mercredi 27 janvier 2016

Intelligence artificielle : l'Homme perd son dernier match contre la machine

Le jeu de go restait le dernier jeu de stratégie pour lequel l'Homme demeurait plus performant que la machine. C'est désormais du passé, puisqu'un programme conçu par une filiale de Google a battu un joueur professionnel.

Le jeu de go est connu pour être l'un des jeux de stratégie les plus difficiles à simuler pour un ordinateur. D'où la résistance humaine, qui parvenait à contenir les assauts de l'informatique et des concepteurs d'algorithmes. Mais Google, via sa filiale DeepMind, spécialisée dans l'intelligence artificielle, a annoncé avoir trouvé la parade.

Ce défi pour les informaticiens a enfin été réalisé en octobre dernier, sans que Google ne communique sur le sujet. Il a fallu attendre le dernier numéro de la revue Nature pour que cette performance soit révélée au grand public. AlphaGo, le programme conçu par DeepMind, a battu par cinq victoires à zéro Fan Hui, un joueur professionnel français considéré comme l'un des meilleurs joueurs européens.

Cette victoire est d'importance pour les informaticiens, car le jeu de go est bien plus compliqué à simuler que le jeu d'échecs, premier terrain de jeu de l'intelligence artificielle. Il a fallu pour battre le joueur professionnel que l'algorithme de DeepMind utilise plus d'un millier de processeurs en réseau. Lee Sedol, l'un des meilleurs joueur du monde, est la prochaine victime désignée par AlphaGo.

Jeu de go
Modifié le 05/02/2016 à 16h53
Commentaires