le vendredi 08 janvier 2016

CES 2016 : Sensor Wake, le réveil olfactif fait son chemin !

Arrivé parmi les finalistes du Google Science Fair en 2014, le réveil olfactif Sensor Wake se révèle dans sa version finale au CES, accompagné de son jeune concepteur français.

Agé d'à peine 20 ans, Guillaume Rolland a déjà une belle histoire derrière lui : ce Nantais comptait en 2014 parmi les finalistes du Google Science Fair, organisé par la firme de Mountain View. Il s'agissait du premier Français à arriver à ce stade, grâce à son réveil olfactif.

Depuis, le jeune étudiant a finalisé son projet, dont le prototype avait été conçu dans la maison familiale. Sensor Wake, c'est son nom, a un look moins primitif que la première version présentée chez Google : il s'agit désormais d'un véritable réveil, qui propose de diffuser l'odeur choisie au moment de se lever. Chocolat, café, menthe, herbe fraîchement coupée... six fragrances sont proposées, toutes composées par Givaudan, leader de l'industrie.

A l'heure du réveil, la capsule libère progressivement l'odeur choisie : chaque capsule a une durée de vie de 30 réveils, et le lot de 2 capsules, soit 2 mois d'utilisation, est proposé au prix de 10 euros. Le prix du réveil est quant à lui de 100 euros, avec une capsule inédite, odeur pain grillé, offerte.

Sensor Wake 2

D'autres produits en tête


Le Sensor Wake est actuellement en précommande, et sera disponible en juin prochain. Ce modèle est déconnecté, mais Guillaume Rolland a déjà quelques idées pour la suite : « La V2 sera connectée ». Il a également d'autres projets de produits autour de l'odeur, « une composante de notre quotidien qui est actuellement sous-exploitée ».

Le jeune entrepreneur en a sous la semelle, et travaille actuellement avec 5 employés sur ses projets. Les études ? « J'ai pris une année sabbatique » nous explique-t-il. Au moment du Google Science Fair, il était sur le point d'entrer à l'UTC. « L'école se montre compréhensive ». Ce n'est pas le premier inventeur à sécher les cours pour créer des produits : la démarche a même déjà plutôt bien réussi à certains !

Sensor Wake 1
Guillaume Rolland prend la pose avec son premier prototype de réveil, la version finale, et son CES Innovation Award.
Modifié le 08/01/2016 à 08h38
Commentaires