le lundi 15 février 2016

Microsoft veut démocratiser l'achat croisé sur Xbox One et PC... au nom de Windows 10 ?

L'offre combinant une version PC à une version Xbox One du jeu Quantum Break ne sera pas la dernière du genre : Microsoft souhaite en effet démocratiser le cross-buy sur ses plateformes. Mais cette proposition sympathique serait bien intéressée.

La semaine dernière, Microsoft annonçait que Quantum Break, jusque-là exclusivité Xbox One, allait finalement sortir sur PC le 5 avril. Encore mieux : les joueurs qui le précommandent en dématérialisé sur la console obtiennent gratuitement une copie PC. Une proposition sympathique qui permet donc aux joueurs d'expérimenter le jeu, sans frais supplémentaire, sur deux supports différents.

Quantum Break Punch jpg

Cette offre de cross-buy, qui existe depuis longtemps chez Sony où un achat sur PS3/PS4 peut permettre d'accéder au jeu sur Vita, devrait se généraliser davantage chez Microsoft également. C'est en tout cas ce que Phil Spencer, le responsable de Xbox, a déclaré sur Twitter il y a peu en réponse à un fan. « Nous allons faire du cross-buy une fonctionnalité de la plateforme. Nous pensons que c'est une bonne chose pour les joueurs. »



Il s'agit d'une grande nouvelle pour les possesseurs de Xbox One, qui bénéficient aussi de plus en plus de jeux dématérialisés tirés du catalogue de la Xbox 360 lors de l'achat d'un jeu - Just Cause 3, par exemple, permet d'accéder gratuitement à Just Cause 2 sur One. Néanmoins, Microsoft espère clairement tirer des bénéfices en proposant le jeu sur PC en plus de l'achat en dématérialisé sur console.

Quantum Break Jack Joyce jpg

Quantum Break absent de Steam


Premier titre significatif à bénéficier de cette offre cross-buy, Quantum Break sera absent sur Steam, et ne sera proposé que via le Windows Store de Windows 10. Le jeu ne fonctionnera d'ailleurs que sous cette version de l'OS, laissant de côté les PC qui sont encore sur Windows 7, Vista ou Windows 8. Il y a fort à parier que les prochaines sorties PC de Microsoft suivent également ce chemin.

Du coup, les joueurs qui voudront y jouer sur PC devront obligatoirement disposer de Windows 10 - en plus d'une configuration musclée. Ce n'est donc pas seulement une sortie PC, mais une exclusivité Windows 10, créant un écosystème Microsoft clairement verrouillé entre la Xbox One et le système d'exploitation.

Quantum Break pc

Proposer des jeux en cross-buy est donc un moyen pour Microsoft de pousser les joueurs vers Windows 10 d'une manière subtile, en tentant, au passage, de faire passer la pilule de l'absence de Quantum Break sur Steam. Et comme cela se passe uniquement en dématérialisé - acheter le jeu en boîte sur One ne permet pas de disposer de la version Windows 10 - tout ça verrouille comme il faut le titre sur le compte du joueur.

D'un côté, on peut trouver la démarche appréciable, mais, de l'autre, elle cache une stratégie mûrement réfléchie. On peut se dire que les joueurs qui font d'abord l'acquisition d'un jeu sur Xbox One le font parce qu'ils ne disposent pas d'un PC assez performant pour le faire tourner, mais Microsoft part du principe que le cross-buy doit aller dans le sens console-PC, et non l'inverse. Pour preuve, acheter Quantum Break via Windows 10 n'offre pas de clé Xbox One. Le sens de la marche est donc d'aller vers Windows 10.
Modifié le 19/02/2016 à 10h14
Commentaires