le mercredi 03 février 2016

Awakening : que contient le premier DLC de Call of Duty Black Ops III ?

Disponible en exclusivité temporaire sur PS4 depuis le 2 février, le DLC Awakening de Call of Duty : Black Ops III ajoute pas mal de contenu au jeu, pour peu que l'on soit adepte du multijoueur. On fait le détail.

Depuis mardi 2 février, les joueurs de Black Ops III qui évoluent sur PS4 peuvent s'adonner en primeur au contenu du DLC Awakening. Ce dernier, proposé au prix de 14,49 euros hors season pass, bénéficie en effet d'une exclusivité temporaire d'un mois sur la console de Sony. Il sera disponible début mars sur PC et Xbox One, mais ne sortira pas sur PS3 et Xbox 360, alors que ces versions se contentent pourtant du multijoueur à la base.

La raison à cela tient sans doute au fait que Treyarch a misé sur de grandes maps pour ce premier DLC, qui en contient cinq, dont une est dédiée au mode Zombies du jeu. On se retrouve donc avec quatre cartes dédiées aux modes multijoueurs, tandis que la cinquième s'inscrit dans la continuité de la carte The Giant. Et pour mettre en avant les nouveautés d'Awakening, Activision a ressorti du placard son désormais célèbre Remplaçant, campé par Peter Stormare, qui se propose de prendre la place du joueur au quotidien pour lui laisser le temps de jouer à Call of Duty.

Du côté des cartes multi, on trouve tout d'abord Skyjacked, un remake de Hijacked, une carte présente dans Black Ops II. Le studio ne s'est pas contenté de reprendre le même level design et a su réinventer efficacement le terrain de jeu initial. L'action prend place à bord d'un ADAV qui survole Zurich, et permet de nombreuses approches, tout en misant sur des exécutions rapides permises par le gameplay de Black Ops III. Elle s'avère plutôt efficace pour des parties sans prise de tête.

Black ops 3 awakening dlc

La carte Rise reste à Zurich, dans une ville enneigée et surtout dans un centre de recherche souterrain construit par Coalescence Corporation. Beaucoup plus vaste que Skyjacked, elle offre davantage de possibilités d'approche, même si les joueurs les plus acharnés ne tarderont pas à trouver les bons endroits permettant d'enchaîner efficacement les frags. Il s'agit à ce jour de la plus grande map du jeu.

Gauntlet est peut-être la map la plus intéressante du pack, dans la mesure où elle reprend un concept déjà exploité dans les précédents COD de Treyarch, à savoir la carte à « 3 voies ». On retrouve ainsi trois types d'environnements dans une même carte, qui prend place dans un centre d'entraînement militaire : une jungle, une zone enneigée ou une ville. C'est surtout l'occasion de varier les plaisirs tout au long de la partie, et comme la carte fourmille de cachettes et autres éléments du décor qui permettent de se déplacer efficacement pour surprendre ses adversaires, Gauntlet est un ajout plutôt plaisant.

Enfin, la dernière map multi sur ce modèle se nomme Splash, et comme son nom semble l'indiquer, elle propose une approche aquatique entre autres choses. La carte prend place dans un parc aquatique et présente donc un level design original où l'on trouve notamment des toboggans et un bateau pirate à l'abandon. Elle s'avère particulièrement amusante et ludique à jouer, surtout si on tente les approches par l'eau. Néanmoins, l'effet de surprise se perd vite dans l'enchaînement des parties. Il est cependant agréable que les développeurs de Treyarch cherchent à faire preuve d'originalité.



Enfin, l'autre contenu important du DLC se différencie du reste par le fait qu'il s'agit d'une map supplémentaire pour le mode Zombies de Black Ops III. Nommée Der Eisendrache, elle propose une suite de The Giant - qui était quant à elle un remake de la carte Der Riese de Call of duty : Black Ops, vous suivez ? The Giant était inclus dans l'édition collector du jeu, ainsi que pour les possesseurs de season pass. Ça ne veut pas dire que les acheteurs d'Awakening ne pourront pas profiter de Der Eisendrache s'ils n'ont pas joué à The Giant, mais il leur manquera tout de même quelques éléments de contexte. On retrouve donc Richtofen, Nikolai, Takeo et Dempsey au cœur d'une mission dont l'environnement n'est pas sans rappeler un certain château Wolfenstein...



Un contenu qui a le mérite d'enrichir l'expérience multijoueur et, de fait, n'intéressera pas les joueurs davantage adeptes de l'expérience solo. A noter que les possesseurs du jeu ont téléchargé le contenu du DLC qu'ils l'aient acheté ou non, les cartes étant incluses dans le patch de correctif de 9,1 Go diffusé par Activision sur PS4. Quant aux joueurs PC et Xbox One, ils vont devoir patienter au moins quatre semaines pour bénéficier de ce nouveau contenu.
Modifié le 03/02/2016 à 15h07
Commentaires