le lundi 22 juin 2015

E3 2015 : Forza Motorsport 6 veut mettre tout le monde d'accord sur Xbox One

Depuis des années, Microsoft et Turn 10 font rêver les joueurs Xbox avec la franchise Forza Motorsport. Le sixième opus arrive mi-septembre pour ravir les possesseurs de Xbox One.

Conduire un Audi TT Coupé sous la pluie de Brands Hatch constituait l'une des quatre options offertes par Microsoft sur son stand de l'E3 2015. Une option qui permettait bien sûr de se faire la main sur quelques-unes des nouveautés de ce Forza Motorsport 6, à commencer par ces conditions météorologiques reprises du petit frère, Forza Horizon 2. Hélas et afin de « faire les choses bien », les développeurs de Turn 10 n'ont pas retenu l'idée de météo dynamique : les conditions sont définies en début de partie, une épreuve de nuit ne verra jamais le soleil et pas question de profiter de la moindre éclaircie lorsque le temps de pluie est sélectionné.

En revanche, il faut reconnaître que le rendu ainsi obtenu est remarquable. Forza Motorsport est connu pour la qualité de ses visuels, mais voir les gouttes de pluie perler sur la carrosserie de notre TT et remarquer que leur densité change lors des accélérations du véhicule est assez stupéfiant. Mieux, cette météo n'est évidemment pas que cosmétique et sur le circuit de Brands Hatch nous avons constaté l'impact que peuvent avoir les flaques gérées en 3D. Parfois de véritables mares, elles peuvent altérer la conduite et on sent alors notre voiture faire de petits écarts. Il est d'ailleurs agréable de constater que ces flaques affectent aussi l'attitude du driveatar.

03e8000008074452-photo-forza-motorsport-6-xbox-one.jpg


Pas moins de 450 voitures et 26 circuits


Rappelons qu'il s'agit du nom que Turn 10 a donné son intelligence artificielle, l'idée étant bien sûr de proposer un comportement plus humain à ces « pilotes ». Certains driveatars n'hésitent pas foncer dans les flaques quand d'autres les contournent systématiquement. Nous n'avons pas encore pu voir de "pilotes" tenter des manœuvres aussi risquées que celles de joueurs humains, mais notre bref aperçu confirment les notables progrès réalisés par Turn 10. Des progrès qui, les membres du studio nous l'ont assuré, ne constituent que la partie émergée de l'iceberg. À vérifier sur de plus longues sessions.

De manière plus statistique, Forza Motorsport 6 fait également le plein et, d'entrée, Turn 10 insiste sur le « simulation automobile la plus richement dotée à son lancement ». De fait, le studio reconnaît à demi-mots les manques à la sortie de Forza 5 et évoque aujourd'hui 450 voitures - les Forzavista cars - couvrant une très large gamme de modèles parmi lesquels ont reconnaitra bien sûr la Ford GT 2015 qui s'illustre sur la pochette du jeu. Côté parcours, il faut faire avec 26 circuits et cinq nouveaux environnements : on pourra notamment se faire plaisir sur Brands Hatch déjà cité, mais aussi sur l'International Speedway de Daytona.

Tout ce contenu, les joueurs pourront le découvrir de plusieurs manières et notamment au travers d'un vaste mode carrière découpé en cinq « catégories » censées couvrir un total de plus de 70 heures de jeu. Notre seconde session de démo - Race a Legend - nous a permis d'approcher les rues de Rio de Janeiro au travers d'un tracé résolument fictif. Reconnaissons là encore que la qualité visuelle - le Forzatech engine est à la manœuvre - est splendide et rouler non loin du Christ rédempteur du Corcovado est une expérience intéressante. Puisqu'il faut bien critiquer quelque chose, les courses de nuit nous ont peut-être un peu moins enthousiasmé.

03e8000008074450-photo-forza-motorsport-6-xbox-one.jpg


Beau, immersif, exigeant


À ce niveau, la démo se passait en Malaysie sur l'International Raceway de Sebring et on notera l'impressionnant travail réalisé non pas au niveau des lumières, mais plutôt des jeux d'ombres. Petit regret, nous n'avons pas pu essayer ce mode nocturne par temps de pluie et il nous faudra attendre la version finale pour découvrir la lumière des phares se refléter dans les gouttes d'eau ! À côté de ces carrières, de nombreux autres modes de jeu seront au menu et nous avons surtout été intrigués par les showcase events qui, introduits par des célébrités du sport automobile, doivent être l'occasion de défis originaux.

Hélas, impossible encore de tester ces modes qui feront peut-être leur apparition sur la démo GamesCom 2015, mais retenons simplement un titre évocateur : Ford vs. Ferrari... des voitures des deux constructeurs qui se tirent la bourre sur des tracés spécifiques. Autre élément présenté par Turn 10, mais que nous n'avons pas pu découvrir « en situation » : les mods. Il s'agit pour le studio d'introduire des défis que les joueurs peuvent s'imposer d'eux-mêmes afin de pimenter un peu leurs courses.

Capitalisant sur les qualités de ses prédécesseurs et apportant toujours plus de contenus, de fonctionnalités nouvelles Forza Motorsport 6 ne déçoit pas le moins du monde et même s'il n'a pas encore été question de découvrir une version finale du jeu, on voit mal comment il pourrait nous décevoir à sa sortie le 15 septembre prochain. Une exclusivité Xbox One qui risque de rendre jaloux certains joueurs PlayStation.

Modifié le 13/02/2018 à 17h39
Commentaires