le jeudi 08 septembre 2016

PS4 Pro : pas de lecteur Blu-ray Ultra HD, une démarche logique dans la stratégie de Sony

Nous vous l'annoncions dès notre actu consacrée à l'officialisation de la PS4 Pro : la nouvelle version de la console de Sony ne lit pas les Blu-ray Ultra HD. Un choix qui peut paraître étonnant, mais qui suit la logique stratégique mise en place par l'entreprise japonaise depuis plusieurs années.

La Xbox One S est la première console à disposer d'un lecteur de Blu-ray Ultra HD, et contrairement à ce que beaucoup pensaient, elle va le rester encore un bon moment. En effet, la PS4 Pro, précédemment connue sous le nom de code Neo, ne prend pas en charge les Blu-ray Ultra HD malgré une proposition d'affichage du contenu en 4K et HDR sur un écran compatible.

PS4 Pro - PlayStation 4 Pro

Une situation qui a de quoi étonner de prime abord, d'autant que Sony dispose d'une division de production et d'édition de films et séries - Sony Pictures - et a d'ailleurs été l'un des premiers éditeurs à proposer, sur le marché mondial, des films en Blu-ray Ultra HD. Une partie non négligeable des sorties physiques de films issus du catalogue de Sony sortent désormais sur ce support, même si le constat est plus probant aux Etats-Unis.

La 4K oui, mais en dématérialisé


Mais l'étonnement ne dure qu'un temps, à partir du moment où l'on se souvient des diverses déclarations données par les représentants de la marque, notamment durant le CES de cette année. Alors que des marques comme Panasonic ou Samsung commençaient à mettre en avant leurs lecteurs physiques, Sony, lui, affirmait son intention de se focaliser sur le streaming et la VOD pour l'Ultra HD. En juin dernier, l'entreprise a lancé aux USA la plateforme Ultra, justement destinée à proposer une offre de contenu dématérialisé en 4K. Centrée sur son propre catalogue, elle propose des films à des prix pouvant monter jusqu'à 30 dollars en vidéo à la demande.
En 2013, l'entreprise avait par ailleurs été pionnière dans le domaine, en proposant un premier lecteur destiné à l'accès au contenu 4K dématérialisé. A l'époque, les premières télévisions Ultra HD étaient proposées par la marque, mais le contenu était, quant à lui, presque totalement absent. Sony ayant à disposition son propre catalogue de contenu, il s'est alors mis à le proposer aux possesseurs de ses premiers téléviseurs 4K. En 2014, la firme a commercialisé plusieurs variantes de ce lecteur, au look très proche de celui d'une PS4.

L'Ultra HD sur disque, une nécessité ?


Pourtant, évoquer l'Ultra HD chez Sony, c'est également évoquer les fameux Blu-ray Mastered in 4K dévoilés par le constructeur durant le CES 2013. Des films proposés sur des Blu-ray standards, mais sans bonus, dont le master 4K d'origine est adapté en 1080p avec un bitrate plus élevé qu'un Blu-ray classique. A l'époque, Sony expliquait que ce type de disque permettait un meilleur upscaling sur un téléviseur Ultra HD. Inutile de préciser que seuls quelques films du catalogue de Sony ont eu droit à ce traitement, mais la firme tentait, à l'époque, de résoudre le problème du manque de contenu. Sans contenu, pourquoi s'équiper au final ?
Avec l'arrivée concrète de téléviseurs Ultra HD de plus en plus accessibles, et la ratification du standard Blu-ray Ultra HD, Sony, comme d'autres éditeurs, a commencé à proposer des films via ce format. Depuis mai dernier, le catalogue du nippon s'étoffe, sans qu'un lecteur Ultra HD Sony ne semble d'actualité.
Beaucoup d'observateurs espéraient que la PS4 Pro soit la première incursion de la marque sur le marché des lecteurs physiques. La démarche semblait logique pour coller au plus près de la stratégie de Microsoft avec la Xbox One S. Mais c'était sans compter sur la stratégie de Sony, centrée sur le dématérialisé. On peut donc s'attendre à voir arriver des services de contenu en 4K sur la PS4 Pro, notamment Ultra, dans les mois à venir.
Modifié le 08/09/2016 à 11h58
Commentaires