le lundi 28 mars 2016

Le Blu-ray de Star Wars 7 déjà piraté, deux semaines avant la sortie américaine

Attendu aux Etats-Unis le 5 avril prochain, le Blu-ray de Star Wars 7 est déjà disponible en toute illégalité sur la Toile. Le film a déjà été piraté plusieurs centaines de milliers de fois.


Rebelote, une sortie de film très attendue en DVD et Blu-ray fuite sur Internet avant l'heure : c'est actuellement une copie tirée du Blu-ray de Star Wars 7 : le Réveil de la Force qui circule massivement sur les sites de partage en peer-to-peer. La version en question semble venir d'une copie retail du film, c'est-à-dire destinée à la vente.

Star leak

Le site TorrentFreak indique que la première version du fichier a été publiée mardi dans la journée, et a été téléchargée plus de 250 000 fois en 12 heures, contribuant a accélérer le partage du film dans une version dont Disney se serait probablement bien passé. Depuis, de multiples sites de partages illégaux proposent le fichier sous des noms différents.

Une copie de magasin ?


Star Wars 7 sortira aux USA le 1er avril prochain en version numérique sur des plateformes comme iTunes, pour ensuite être proposé le 5 avril en DVD et en Blu-ray. En France, le film arrivera toutes versions confondues le 16 avril, en raison de la date limite imposée par la chronologie des médias.

Star Wars 7 le réveil de la force

Le groupe ayant publié le premier fichier fuité a posté une photo d'un Blu-ray en indiquant qu'il s'agit de la copie qui sera commercialisée aux Etats-Unis le 5 avril. Rien ne permet de déterminer, à l'heure actuelle, s'il s'agit bien de la version qui sera vendue. Les nombreux bonus de l'édition n'ont, pour le moment, pas leaké.
Dès sa sortie au cinéma, Le Réveil de la Force s'est baladé sur les sites pirates, des copies filmées dans les salles de cinéma, dont la faible qualité a réduit l'intérêt des internautes, ce qui n'a pas empêché Disney et LucasFilms d'envoyer des milliers de requêtes à Google pour faire désindexer les liens de partage. Mais on imagine que la fuite actuelle risque d'énerver encore plus le studio, qui ne pourra pas faire grand-chose pour l'enrayer, étant donné la vitesse de propagation des fichiers.

Concrètement, on peut considérer que cette fuite arrive avec une semaine d'avance : il est évident que des copies pirates du film auraient commencé à circuler dès le 1er avril.

Modifié le 30/03/2016 à 07h38
Commentaires