le jeudi 03 mars 2016

Game of Thrones : la presse privée des épisodes pour éviter les fuites sur Internet

Particulièrement échaudée par les fuites des premiers épisodes de la saison 5 de Game of Thrones l'année dernière, la chaîne HBO a pris la décision de ne pas fournir à la presse des habituelles copies de preview, délivrées les années précédentes.

La saison 6 de Game of Thrones démarre le 24 avril, non seulement aux Etats-Unis mais également dans le reste du monde, grâce à une diffusion synchronisée. Mais, cette année, personne n'aura la possibilité de découvrir les premiers épisodes avant leur diffusion, comme c'était le cas auparavant. En effet, précédemment, HBO fournissait à la presse un accès aux premiers épisodes via une plateforme sécurisée en ligne, pour permettre aux médias d'écrire sur la saison en amont de sa diffusion. Seulement, les débuts de la saison 5 ont été entachés par la distribution illégale des 4 premiers épisodes via des réseaux peer-to-peer, quelques heures seulement avant la diffusion, légale cette fois-ci, du premier épisode.

Compte tenu de la popularité de la série, les épisodes s'étaient très rapidement propagés sur les canaux de téléchargements illégaux, malgré une piètre qualité d'image : au programme, du 480p, avec en prime un watermark flouté. La qualité dégradée et la présence d'une inscription sur l'image, deux marques distinctes d'une copie presse : il n'en a pas fallu plus pour que HBO se tourne vers les médias ayant bénéficié d'un accès en primeur aux épisodes, en vue de trouver l'auteur de la fuite. En vain.

Game of Thrones Daenerys
« Brûlez, vils pirates ! »

Désireuse de ne pas prendre de risque cette année, la chaîne américaine a donc décidé de ne pas proposer de version preview aux médias. « Nous n'enverrons pas d'exemplaires presse cette année, nulle part dans le monde. Il n'y aura pas de copies preview » a déclaré le responsable de la programmation de la chaîne, Michael Lombardo, à Entertainment Weekly.

Une goutte d'eau dans la mer


En faisant cela, HBO s'assure a priori de ne pas voir fuiter les premiers épisodes avant leur diffusion. Dans le même temps, la chaîne américaine sait parfaitement que cette situation n'empêchera pas les médias de parler de la série, qui alimente chaque année de nombreux magazines et sites Web durant sa diffusion.

Mais cette démarche n'évitera pas, cependant, que la série soit encore massivement piratée cette année, comme c'est le cas depuis le début de sa diffusion Game of Thrones est en effet un carton sur les plates-formes de peer-to-peer chaque année, malgré les efforts déployés par HBO pour tenter d'endiguer le phénomène. En 2015, le réseau américain avait mandaté l'entreprise IP-Echelon, une firme spécialisée dans le repérage d'adresses IP, pour trouver les internautes ayant piraté la série. Des requêtes de suppression de liens pirates avaient également été massivement envoyées à Google pour que le tri soit fait dans les résultats de recherche du moteur. Enfin, le service de vidéo en direct Periscope avait été la cible de la traque d'HBO.

En 2015, Game of Thrones occupait encore la première place du podium des séries les plus téléchargées en peer-to-peer. Un classement réalisé par TorrentFreak, qui ne tient pas compte des lectures en streaming illégal. Les efforts de HBO n'avaient donc pas vraiment payé. En sera-t-il de même cette année ?

Modifié le 03/03/2016 à 12h57
Commentaires