le lundi 04 janvier 2016

Les Nouveaux Loups du Web : un documentaire qui s'intéresse aux conditions d'utilisation

Lisez-vous les conditions d'utilisation lorsque vous vous inscrivez sur un service Web ? C'est la question que pose Les Nouveaux Loups du Web, un documentaire réalisé par l'Américain Cullen Hoback, et qui sort le 6 janvier dans les salles françaises.

« Avez-vous déjà lu les conditions générales d'utilisation sur internet avant de cliquer "J'accepte"? Vous seriez étonné de savoir ce qui est fait de vos données... » C'est le point de départ du documentaire Les Nouveaux Loups du Web, réalisé en 2013 par Cullen Hoback. Après avoir écumé les festivals ces deux dernières années, principalement sous le nom Terms and Conditions may apply, ce film de 79 minutes s'apprête à sortir dans certaines salles françaises, mais également suisses et belges, à partir du 6 janvier prochain.

Inspiré de réalisateurs de documentaires comme Michael Moore ou, peut-être de manière plus évidente, Morgan Spurlock (Supersize Me) Cullen Hoback s'interroge sur les petites lignes que bien peu de gens lisent lorsqu'ils s'inscrivent à un service Web, mais également lorsqu'ils passent une commande sur Internet, ou connectent un appareil au réseau. De l'histoire de Tom Tom, qui vendait en 2011 certaines informations sur les pratiques des conducteurs à la police néerlandaise, à l'évolution des conditions d'utilisation de Facebook, en passant par le Patriot Act, le film explore de nombreuses histoires connues et moins connues qui poussent à se questionner sur nos habitudes sur le Web.

Terms PHOTO WM 2

Interroger les néophytes


Construit de manière pédagogique, le documentaire n'apprendra cependant pas grand-chose aux technophiles habitués de l'actualité high-tech. Son approche grand public se confirme par la présence à l'écran de personnalités comme le musicien Moby ou l'écrivain Orson Scott Card, dont les points de vue n'apportent pas vraiment d'eau au moulin. Heureusement, d'autres interventions, comme celle de l'inventeur Ray Kurzweil, offrent davantage d'épaisseur au débat.

La vraie limite des Nouveaux Loups du Web, c'est de presque totalement faire l'impasse sur l'affaire PRISM, puisque le documentaire a été finalisé peu de temps avant les révélations d'Edward Snowden. Du coup, on se retrouve face à un film instructif, mais presque anachronique, malgré la présence d'autres lanceurs d'alertes. Un parti-pris assumé par Jupiter Films, qui distribue le documentaire en France. En dépit de certaines lacunes, le film reste intéressant et pourrait bien ouvrir les yeux aux moins informés concernant les pratiques liées aux données personnelles sur Internet. A voir en salles dès le 6 janvier.

Modifié le 29/12/2015 à 15h18
Commentaires