le lundi 22 mai 2017

La Suisse vote en faveur de la sortie du nucléaire

Lors d'un référendum, les Suisses ont approuvé la loi sur l'énergie du gouvernement, qui prévoit la fermeture progressive des centrales nucléaires et le développement des énergies renouvelables.

Un tournant énergétique


A l'occasion d'un référendum, les Suisses se sont prononcés en faveur d'une loi sur l'énergie, qui vise à abandonner progressivement l'énergie nucléaire et à la remplacer par des énergies renouvelables (le solaire et l'éolien notamment).

Cette loi n'aura pas d'impact immédiat sur l'environnement ou la sécurité locale, du moins à court terme, dans la mesure où le démantèlement des réacteurs nucléaires peut s'étaler sur plusieurs décennies. Toutefois, le résultat du référendum montre une évolution des mentalités en Suisse, pays qui compte cinq réacteurs nucléaires, après la catastrophe nucléaire de Fukushima en 2011, année au cours de laquelle le gouvernement a lancé une nouvelle stratégie énergétique.

éoliennes


Quel coût pour la transition ?


Mais le changement d'attitude des Suisses est aussi lié au développement des énergies renouvelables : alors qu'elles étaient autrefois rares et chères, ces dernières sont désormais suffisamment accessibles pour être considérées comme le premier choix. Si la sortie du nucléaire est perçue comme possible aux yeux des Suisses, c'est parce que les solutions alternatives respectueuses de l'environnement sont désormais réalistes et crédibles.

La fin progressive du nucléaire au profit des énergies renouvelables n'a pourtant pas que des partisans. Les opposants à la loi sur l'énergie estiment que cette mesure engendrera des coûts tout en réduisant les sources d'énergie fiables. Ils ont également exprimé des inquiétudes sur une possible dénaturation du paysage suisse, si les champs d'éoliennes et les panneaux solaires se multiplient.


Modifié le 22/05/2017 à 15h02
Commentaires