le mardi 14 mars 2017

Des chercheurs fabriquent des robots comestibles en gélatine

Soucieuse de créer des robots comestibles, une équipe de chercheurs de l'Ecole polytechnique de Lausanne a mis au point des actionneurs en gélatine.

Une équipe suisse met au point des actionneurs en gélatine


Dans une étude, des chercheurs de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont expliqué en détails comment ils ont réussi à créer des actionneurs à base de gélatine. Cette prouesse technique, née davantage du désir de relever le défi de créer quelque chose de radicalement nouveau que de répondre à un besoin particulier, constitue un pas supplémentaire vers la mise au point de robots comestibles.

soft robotics

« La nourriture et les robots présentent des contraintes et des propriétés différentes. Avant de penser aux implications de leur alliance, il m'a paru intéressant de se pencher sur la façon dont nous pourrions marier ces deux domaines », a confié Jun Shintake, l'un des co-auteurs de l'étude, au site TechCrunch.

Des robots comestibles pour délivrer des médicaments


L'une des finalités les plus significatives des robots comestibles réside dans la possibilité de mettre au point un système de livraison automatique de médication. Interrogé par TechCrunch, Dario Floreano, directeur du Laboratoire des systèmes intelligents de l'EPFL, revient sur l'avancée que permettrait un tel mécanisme « il serait possible de transporter des composants pharmaceutiques jusqu'à l'emplacement où vous souhaitez qu'ils fassent effet ».

La création de ces actionneurs en gélatine s'inscrit dans le cadre des recherches en "soft robotique" menées par cette équipe suisse. La "soft robotique" est un sous-champ de la robotique, qui s'inspire de la nature et vise à créer des composants qui s'adaptent à leur environnement. Cette technologie permet notamment de fabriquer des pinces de robot capables d'épouser une grande variété de formes différentes.


Modifié le 17/03/2017 à 13h28
Commentaires