Test EveryBody's Golf, un nouvel opus flamboyant sur PS4

Initiée sur PSOne, la saga Everybody's Golf arrive enfin sur PS4, avec ce tout nouvel opus légèrement remanié, mais qui conserve tout le fun et la profondeur de la saga.

Everybody Golf

Everybody's Golf enfin sur PS4 !

Jadis, il fut un temps où le jeu de golf était indiscutablement à la mode. Si les plus anciens (et fortunés) se souviennent de Neo Turf Masters, les autres ont certainement du prendre du plaisir à manier le club dans la saga Tiger Woods ou Jack Nicklaus, ou via des titres plus fun comme Mario Golf, Ace Golf ou encore Everybody's Golf. Des jeux qui permettent de découvrir une approche très ludique de la discipline, sans toutefois faire l'impasse sur le côté rigoureux et très complet de ce sport. Même s'il est moins à la mode de nos jours, le golf virtuel retrouve néanmoins le devant de la scène aujourd'hui, avec cet Everybody's Golf exclusif à la PS4 de Sony.

Après divers opus sur PSOne, PS2, PSP, PS3 et PS Vita, la saga change un peu sa formule pour son arrivée sur PS4. Désireux d'approfondir la section online de leur titre, les développeurs ont ici opté pour une interface très communautaire, y compris en solo. Plutôt que de naviguer dans des menus classiques, le joueur est plongé au coeur d'une île, « Golf Island », qu'il pourra visiter comme il le souhaite. Certains PNJ donneront des infos plus ou moins utiles, un autre vous défiera dans un quiz 100% golf, ou d'autres vous demanderont de les affronter sur le green. On pourra visiter le monde à pied, à la nage, mais aussi en voiturette, avec en prime la possibilité d'accéder à un jeu de pêche. Un petit côté « semi open world » pas forcément désagréable, malgré des chargements un peu longuets, même si certains auraient certainement préféré retrouver des menus standards.

Everybody Golf


Autre nouveauté de cet opus, le côté personnalisable du joueur. En début de partie, on ne choisira pas un golfeur préconçu, mais on passera par un éditeur de personnage assez complet pour façonner le golfeur/la golfeuse de ses rêves. A partir de là, il s'agira de s'inscrire à différents tournois pour glaner des points d'expériences, et faire évoluer sa position dans le classement général. Cette évolution permettra d'affronter des joueurs plus puissants en duel, mais aussi de déverrouiller les différents circuits (cinq au total). A noter que notre golfeur évoluera également en fonction de nos prouesses, puisque des points d'XP seront attribués après des coups réussis. On peut ainsi faire évoluer sa puissance, son contrôle, sa capacité d'approche ou encore les différents effets. De cette manière, on peut par exemple revenir au bout de quelques heures de jeu sur ce Par 5 qui posait souci, et utiliser sa puissance fraîchement acquise pour tenter le Birdie, voir le Eagle. Sympa.

Accessible, fun, mais aussi technique et complet !


Côté gameplay, cet Everybody's Golf combine à la fois toute la complexité du golf à un gameplay fun et accessible. S'il faudra prendre en compte le club utilisé, le dénivelé ou encore la force du vent, effectuer un drive puissant nécessite simplement de presser un bouton à trois reprises, avec un timing précis pour jauger la force et la précision. Les néophytes peuvent également opter pour le mode Auto, et ainsi s'occuper de gérer uniquement la force du coup, la précision étant laissée à l'IA. Le fun est immédiat, et le jeu offre une marge de progression assez énorme, avec en prime de nombreux bonus comme des trous plus grands ou encore des trous tornades pour faciliter la vie du joueur à l'approche du green. Les différents effets sont évidemment de la partie, et les parcours viendront mettre les talents du joueur à rude épreuve parfois. Bref, comme toujours, Everybody's Golf propose un fun immédiat, et c'est un vrai plaisir que d'enchaîner les parties.

Everybody Golf


Graphiquement, l'ensemble profite bien sûr de la puissance de la PS4 pour offrir un affichage plus beau que jamais. Si on note toujours un peu d'aliasing par ci par là et quelques animations parfois limites, l'ensemble est très agréable visuellement, avec en prime une gestion poussée de la PS4 Pro, qui permet de profiter au choix d'un affichage 4K ou d'un rendu en 60 fps. On regrettera simplement des temps de chargement un peu longuets lors du lancement d'une partie, mais qui permettent de peaufiner la gestion de son swing. Si l'affichage est irréprochable sur les différents parcours, on aurait aimé que le hub principal du jeu profite d'un peu plus de soin, ce dernier n'étant pas toujours très agréable à l'oeil. A noter que le jeu est également doublé (partiellement) en français, tout comme les textes à l'écran, eux aussi dans la langue de Molière.

Côté multi, cet épisode PS4 continue son approche open world, avec des parties qui permettent de visionner les différents joueurs en temps réel sur le terrain de jeu. Il faudra donc courir/rouler/nager vers le prochain trou pour faire avancer son score, le tout avec un style visuel très décalé, et quelques situations franchement drôles par moments. Pas d'interface donc, mais un côté très libre, et une approche assez inédite de la chose. Côté modes de jeu, on peut participer à un tournoi classique, mais aussi à une Guerre des Territoires, qui demandera à deux équipes de s'affronter sur un parcours, en passant le plus vite possible d'un trou à l'autre, et en essayant bien sûr de faire le meilleur score. A noter qu'il est également possible de joueur à plusieurs en local, avec une seule manette. Bref, un opus une nouvelle fois très réussi, qui promet quelques très longues et bonnes heures de jeu, en solo, comme en multi.

Everybody Golf


Le verdict en birdie de Clubic


Difficile de ne pas (re)tomber sous le charme de Everybody's Golf avec ce nouvel opus PS4. Malgré la nouvelle approche « semi open world » avec Golf Island qui en déconcertera certains, le jeu est un modèle de fun et de convivialité, avec en prime une vraie marge de progression pour le joueur. Accessible à tous, le jeu offre suffisamment de technicité pour convenir aux férus de golf, et ce, malgré une approche graphique assez enfantine. On apprécie également le haut degré de personnalisation de l'ensemble, ainsi que les différentes règles qui permettent d'apporter un peu de fraîcheur aux différentes sessions de jeu. On aurait forcément apprécié un peu plus de parcours, mais il y a malgré tout de quoi faire ici, que l'on soit adepte du jeu en solo ou du plaisir à plusieurs. On mettra simplement quelques petits bémols au niveau des temps de chargement et sur cette Golf Island pas toujours très agréable à l'oeil, mais cela reste du domaine du détail par rapport à la qualité globale de cet opus, encore (et toujours) très réussi.

Modifié le 08/09/2017 à 16h29
Commentaires