le mardi 04 décembre 2012

Far Cry 3 : le guide technique

Avec Assassin's Creed III et Far Cry 3, Ubisoft a clairement le vent en poupe en cette fin d'année. Notamment auprès des joueurs PC qui, dans les deux cas, disposent incontestablement de la "superior version". Mais il y a toujours moyen de faire mieux...

Avec un éditeur de maps indépendant, une compatibilité DirectX 11 et de nombreuses options graphiques à régler, Far Cry 3 ne prend vraiment pas les joueurs PC pour des consoleux. Il faut dire qu'après la déception Far Cry 2, avec la concurrence du frère ennemi Crysis, et en plein regain d'intérêt général pour le PC, Ubisoft ne pouvait pas vraiment se permettre de faire dans la demi-mesure. Mission accomplie pour Far Cry 3, qui remplit parfaitement ses objectifs en termes de gameplay comme de technique. Mais pour chouchouter encore plus les joueurs PC, il faudrait pousser beaucoup plus loin les options de personnalisation.

Far Cry 3


Pouvoir ôter le réticule de visée et la fonction de marquage automatique des ennemis, c'est appréciable. Mais on aurait aussi pu nous donner accès aux fonctions de "lean" et de "prone", pour mieux observer les ennemis au coin des murs et mieux se dissimuler quand on les snipe. Puis nous proposer d'enlever le clignotement des fleurs, des cadavres et des coffres, et de désactiver les messages d'aide incessants ("appuyez sur F pour ceci", "appuyez sur E pour cela").

Waterfall

Après tout, ce ne sont que quelques lignes de code à rajouter. Récemment, Deus Ex : Human Revolution et Dishonored ont su écouter les joueurs PC et proposer ce genre de raffinements, suite aux retours qui n'ont pas manqué de fuser après les premières présentations des deux jeux. Exigeant sur le gameplay comme sur la technologie, le joueur PC est peut-être difficile à contenter mais il contribue à tirer le jeu vidéo vers le haut.

Explosion


Citra
L'autre voie pour s'attirer encore plus les faveurs des pécéistes serait de mettre le frein sur les plateformes de téléchargement propriétaires et autres systèmes de protection plus ou moins déguisés. Devoir installer Steam, plus Origin, plus Uplay, plus Games for Windows Live sur son PC est déjà très pénible, mais quand certains jeux exigent que plusieurs de ces programmes soient lancés en même temps, on finirait presque par avoir envie de changer de loisir.

Les souvenirs de Batman : Arkham City (Securom + GFWL + Steam) ou de GTA IV (Securom ou Steam + GFWL + Rockstar Social Club) sont encore douloureux. Bidouiller des dizaines d'options graphiques, oui, se débattre avec des inscriptions à rallonge, non ! Far Cry 3 n'est pas le pire dans le domaine, mais on aurait tout de même préféré pouvoir se passer de Uplay, surtout pour la version Steam.

Retrouvez nos autres guides techniques :

Pour aller plus loin avec Far Cry 3 :
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )