le mardi 11 juillet 2017

Steam : plus de 40 000 comptes bannis en un jour

Steam ne rigole pas avec les tricheurs : depuis son lancement en 2003 par Valve, qui l'a créé notamment pour les jeux en ligne édités par son studio comme Counter Strike, la plateforme a décidé de serrer la vis contre les tricheurs. Il semblerait que malgré la capacité du système anti-triche de Valve, VAC (Valve Anti-Cheat), à les détecter, les tricheurs soient toujours au rendez-vous.

En moyenne, le système VAC bloque quelque 3 000 joueurs par jour. Sur plus de 125 millions d'utilisateurs et 14 000 jeux, ça ne paraît pas énorme.

Un nouveau record de bannissements le 6 juillet 2017 par le système VAC


Le record absolu de bannissements mensuels pourrait ne pas être atteint : il est toujours détenu par le mois de juin 2016, selon les statistiques de Steam, lorsque le système VAC a banni 173 423 comptes. Mais le 6 juillet 2017, c'est un record journalier qui explose le précédent record journalier d'octobre 2016 qui a été enregistré.

Le 12 octobre 2016, le système VAC avait banni le compte de 15 225 joueurs. Un niveau qu'on pensait difficile à atteindre à nouveau, mais qui aura été largement dépassé le 6 juillet 2017. Ce jour-là, soit tout juste après la fin des classiques Soldes d'été de Steam, le système VAC a banni 40 411 comptes auxquels s'ajoutent 4 972 comptes bannis à la suite de notifications de joueurs.

Logo Steam


Pourquoi une telle augmentation dans les bannissements ?


Ce qui peut étonner dans cette vague de bannissements est la rapidité à laquelle les comptes ont été bannis : sur les 40 411 comptes bannis, plus de 30 000 l'avaient été avant midi. La date de cette vague y est pour quelque chose.

Les Soldes d'été Steam se sont terminées le 5 juillet 2017 et dès le 6 juillet 2017, les tricheurs ont donc commencé à jouer avec les multiples comptes dont ils sont propriétaires. Lors des Soldes ils ont pu récupérer des copies des jeux qui les intéressaient à bas prix. Logiquement, Steam a frappé le lendemain.

Modifié le 11/07/2017 à 11h05
Commentaires