le samedi 24 juin 2017

Ataribox, une nouvelle console pour Atari ?

Alors qu'une vidéo circulant sur YouTube intrigue les gamers du monde entier sur les intentions d'Atari, voilà que la firme vient confirmer la rumeur : oui, elle s'apprête bien à dévoiler une nouvelle console !

Atari mise tout, pour son retour, sur la vague retro qui conquiert une partie de la communauté des joueurs.

Contrepied à la stratégie de l'entreprise


Alors que depuis des années Atari lutte pour sa survie, la compagnie, réduite à une dizaine de salariés, veut encore y croire. Vendredi 16 juin, elle a confirmé la rumeur qui circulait depuis quelques jours déjà : elle travaille « depuis des années » sur une console qui sortira prochainement et dont on ignore presque tout, sinon qu'elle compte profiter de la vague rétro. Les seules images disponibles sont la vidéo ci-dessous.

L'annonce a de quoi surprendre. Arrivé en 2013 aux commandes de l'entreprise, l'actuel patron d'Atari Fred Chesnais, qui l'avait rachetée pour seulement 400 euros à son précédent propriétaire, le député LREM Bruno Bonnell, avait tracé un avenir clair pour Atari : devenir un développeur de jeux sur mobile et online, deux segments porteurs et accessibles pour des ambitions raisonnables... Pas de nouvelle machine, donc.



Un revival de circonstance ?


Mais c'était avant le succès aussi spectaculaire qu'inattendu de Nintendo et sa Nes Classic. Sortie en novembre 2016, la micro-machine s'est écoulée à 2,3 millions d'exemplaires en quelques semaines. Nintendo en a arrêté la production, mais le japonais a lui-même été surpris de la demande : vendue 60 dollars et contenant 30 jeux pré-installés, la Nes Classic se revend aisément le triple aujourd'hui...

Un succès éclair qui pourrait avoir inspiré Atari et l'inciterait à ressusciter ses mythiques consoles : Atari 2600 et 5200, dans un format semblable à celui de la Nes Classic. Atari profitera également à la fin de l'année d'un coup de pub inespéré : la sortie de Blade Runner 2049, dont le trailer révèle en hommage au glorieux passé d'Atari un énorme logo de la marque. Un effet d'aubaine dont Atari espère tirer profit : son nom en japonais signifie « toucher la cible ». Gageons pour l'ex-n°1 mondial du jeu vidéo qu'il y parviendra...




Modifié le 20/06/2017 à 15h23
Commentaires