le mardi 30 mai 2017

Nintendo Switch : la production boostée pour combler la demande

Lancée le 3 mars dernier en France (comme partout ailleurs dans le monde), la Nintendo Switch a rapidement su convaincre les joueurs, et ce, malgré le fiasco Wii U. En effet, à défaut de proposer un line-up digne de ce nom, la Nintendo Switch a clairement pu compter sur son orientation hybride pour convaincre, mais aussi (et surtout !) sur un exceptionnel Zelda : Breath of the Wild, certainement l'opus le plus révolutionnaire de la saga depuis Ocarina of Time. Résultat : des ventes records pour Nintendo et une rupture de stock quasi-permanente chez de nombreux revendeurs, malgré un stock initial assez conséquent mis sur le marché par le groupe japonais.

Evidemment, depuis près de trois mois, Nintendo s'efforce tant bien que mal de renflouer les étalages des différents revendeurs, mais la Switch reste encore aujourd'hui une denrée rare. Toutefois, selon le très sérieux Financial Times, Nintendo a décidé de mettre les bouchées doubles en terme de production, et le groupe devrait très bientôt être en mesure de répondre favorablement à l'énorme demande concernant sa Switch.

Switchmillion


Un objectif de 18 millions de consoles Switch au 31 mars 2018 !


Ainsi, lors de son lancement, Nintendo prévoyait d'écouler un total de 10 millions de consoles d'ici au 31 mars 2018. Face à l'accueil reçu par sa console, le groupe japonais avait finalement revu cet objectif à la hausse en avril dernier, tablant alors sur un score de 16 millions. Aujourd'hui, les ventes étant toujours au top de leur forme, Nintendo a décidé de gonfler ce même objectif de 2 millions d'unités supplémentaires, et espère ainsi écouler pas moins de 18 millions de Switch d'ici la fin de l'exercice fiscal en cours. Une sacrée performance pour la Nintendo Switch, quand on sait que la précédente Wii U s'est (difficilement) écoulée à 14 millions d'exemplaires seulement.... en un peu plus de 4 ans.

Ce bon vieux Super Mario à la rescousse ?


Un objectif ambitieux, mais loin d'être inaccessible pour Nintendo, quand on sait que la Switch est parvenue à battre des records de ventes en s'appuyant (quasiment) sur un seul et unique jeu depuis mars : Zelda Breath of the Wild. Depuis, la console de salon transportable permet également de s'adonner à l'excellent Mario Kart 8 Deluxe, une version "Plus" de l'opus Wii U, mais aussi au tout récent Ultra Street Fighter II : The Final Challengers. Dans les semaines à venir, Nintendo lancera son tout nouveau ARMS, mais aussi un certain Splatoon 2, la suite d'une nouvelle licence à succès lancée sur Wii U.

Evidemment, en fin d'année, on devrait pouvoir retrouver en boutiques un certain Super Mario Odyssey, qui dévoilera ses premières phases de gameplay à l'E3 2017 dans quelques jours. On imagine aisément que Nintendo pourrait être tenté de lancer un bundle collector en fin d'année, réunissant sa console et le nouveau Mario, histoire d'affoler encore un peu plus les compteurs de ventes. A noter qu'au Japon, la Nintendo Switch pourra également compter dès cet été sur le nouveau Monster Hunter XX, qui devrait lui aussi faire gonfler les ventes. Et pour les vieux de la vieille, on rappelle que Big N devrait également lancer une Super NES Mini d'ici la fin de l'année, une réplique miniature et moderne de sa mythique console 16 bits, qui contiendra un catalogue d'une trentaine de jeux emblématiques de notre enfance/adolescence. Bref, la fin d'année risque très clairement d'être teintée du rouge de Nintendo.

Modifié le 30/05/2017 à 14h09
Commentaires