le dimanche 09 avril 2017

Fnatic lève 7 millions de dollars pour développer sa structure

Alors que l'esport se développe rapidement en France, c'est à un rythme encore plus effréné qu'il s'impose dans d'autres pays. Pour supporter ce développement, les plus grandes équipes n'hésitent plus à faire (et réussir !) des levées de fonds. La dernière en date : Fnatic, qui annonce dans un communiqué officiel avoir levé 7 millions de dollars.

Les investisseurs ne sont nuls autres que le Raptor Group, propriétaire de l'AS Roma et des Boston Celtics, le Hersh Interactiv Group ou encore Joi Ito, le directeur du MIT Media Lab, et Hannes Wallin, fondatrice de Fractal Design.

Fnatic lcs
Crédits : Fnatic


7 millions pour développer les infrastructures et équipes


Si la structure a réussi à s'imposer sur de nombreux jeux tels que League of Legends, Counter Strike ou encore Overwatch, elle souhaite aller plus loin pour ses 10 équipes professionnelles. L'argent sera donc utilisé pour développer les infrastructures de l'organisation, mais aussi les équipes.

Un siège social serait ainsi prévu à Londres, ainsi que le recrutement de plusieurs coachs ou d'analystes. Ce choix colle parfaitement au mouvement en place dans l'esport, qui vise à professionnaliser le milieu tout en donnant aux joueurs les meilleures conditions pour progresser et jouer.

Les équipes de Sam Mathews prévoiraient aussi d'agrandir leur gamme de produits dérivés, qui va des périphériques gaming aux vêtements aux couleurs de la structure.

Un véritable tournant dans l'esport pour Sam Mathews


Pour le fondateur de Fnatic, c'est l'intérêt porté par les grands groupes médias, les équipes de sport traditionnelles ou les personnalités qui a permis d'accélérer le développement de l'esport. « Nous sommes terriblement excités par les opportunités dans l'esport, et avoir des investisseurs et conseillers de classe mondiale améliore notre capacité à répondre à ces opportunités et continuer à innover. » indique même Sam Mathews dans son communiqué.

Christopher Pallotta, responsable dans le groupe Raptor mais aussi membre du conseil d'administration de Fnatic va plus loin. Selon lui, la structure « développe constamment de nouvelles formes d'engagements et de monétisation qui, nous le pensons, transformeront l'industrie du sport et du divertissement dans la durée. ».

Voir aussi :






Modifié le 11/04/2017 à 11h32
Commentaires