le mercredi 01 mars 2017

Twitch se lance dans la vente de jeux vidéo

Le secteur des jeux vidéo est en ébullition en ce début d'année 2017 : plusieurs grands changements sont en cours à commencer par la sortie de la nouvelle console de chez Nintendo, l'arrivée de plusieurs jeux très attendus et bien d'autres. La plateforme spécialisée dans le streaming de jeux vidéo Twitch fait aussi parler d'elle : elle va se lancer dans la vente de jeux vidéo.

Twitch a été rachetée par le géant Amazon en 2014 et, depuis, son succès ne se dément pas. Si YouTube a tenté de voler une partie du marché du streaming de jeux vidéo, Twitch reste la référence en la matière.

Vendre les jeux qui sont diffusés sur la plateforme


Grâce à sa maison-mère Amazon, Twitch ne devrait pas avoir de problèmes à signer des partenariats avec les éditeurs et les studios pour proposer, sur sa propre plateforme, l'achat des titres qui sont diffusés par les joueurs. Car l'idée est bien là : lorsqu'un internaute découvre, sur Twitch, un jeu vidéo, il va pouvoir directement l'acheter via Twitch.

Twitch logo

On ne sait pas si les prix proposés seront moins élevés que Steam, par exemple, ou plus élevés, ni s'il va y avoir des périodes de promotions comme les week-ends éditeur de la plateforme de Valve. En revanche, Twitch a un argument de taille qui pourrait intéresser ses visiteurs qui regardent des parties diffusées en streaming : en achetant sur Twitch les acheteurs auront des bonus à utiliser dans les chats ou lors du streaming de leurs propres parties.

Les joueurs gagnent aussi une partie de l'argent dépensé


Twitch veut donc que les utilisateurs, qui visionnent les parties diffusées sur sa plate-forme, achètent le titre qu'ils sont en train de regarder. Une manière de faire encore plus de bénéfices car l'éditeur ne va pas recevoir, ce n'est pas une surprise, l'intégralité de la somme dépensée sur Twitch.

Twitch se réserve 25 % du montant et va en reverser 70 % à l'éditeur. Restent 5 % qui iront au diffuseur : lorsqu'un internaute achète un jeu, si cet achat est réalisé sur la page d'un diffuseur, ce dernier touchera 5 % du montant. Ce qui, sans doute, incitera les diffuseurs à faire acheter des titres à celles et ceux qui les regardent.


Modifié le 01/03/2017 à 12h20
Commentaires