Espace membre :
flechePublicité

Xbox One : critiqué pour sa politique, Microsoft revoit sa copie

Partager cette actu
Microsoft vient d'opérer un volte-face aussi étonnant de conséquent : l'entreprise, dont la nouvelle console Xbox One était très critiquée depuis son annonce, a revu sa copie de manière drastique concernant sa politique de DRM et de connexion.

Le logo xbox sur la xbox one
C'est un retournement de situation qui fera date : dans un billet de blog publié sur le site de Xbox, Don Mattrick, président de la branche Interactive Entertainment Business de Microsoft, vient d'annoncer la levée de deux restrictions initialement incluses dans la Xbox One. Une décision qui fait suite aux violentes critiques qu' target="_blank"a essuyé l'entreprise après l'annonce de la console, qui nécessitait, à l'origine, une connexion au Web toutes les 24 heures, et sonnait le glas du prêt et de la revente de jeux.

Au final, le système qui sera proposé par la Xbox One devrait être en tout point similaire à celui disponible sur Xbox 360 : une seule connexion à Internet sera nécessaire, au premier lancement de la console. Ensuite, le joueur, s'il n'en éprouve pas le besoin ou n'en a pas les possibilités, n'aura pas à se reconnecter à aucun moment pour jouer.

Quant à la revente et au prêt de jeux, là encore, Microsoft annonce la levée de toutes les restrictions annoncées. « Il n'y aura pas de limites à l'utilisation et au partage de jeux, tout va fonctionner comme c'est le cas aujourd'hui sur Xbox 360 » assure Mattrick.

« Les jeux de Xbox One seront jouable sur n'importe quelle console, il n'y aura pas de restriction régionale » ajoute le cadre de Microsoft, balayant ainsi le fait que le dispositif devait initialement être zoné.

A la fin du billet, Don Mattrick remercie la communauté pour « sa passion, le soutien et la volonté de remettre en question les problématiques liées aux licences numériques et à la connectivité » et assure que Microsoft « reste déterminé à écouter et retenir les retours pour fournir un excellent produit pour la fin de l'année. »

Pour les joueurs mais également pour les revendeurs de jeux d'occasion, c'est une véritable victoire qui démontre qu'il est encore possible de faire réagir les grandes entreprises face à des pratiques abusives. On imagine également que la réaction de Sony et l'annonce d'une PS4 moins chère et bien moins restrictive n'est pas étrangère à la décision de la firme de Redmond. Microsoft appuie cependant sa vision initiale du tout connecté, en estimant que « la majorité des gens joueront à des jeux en ligne et d'accéderont au cloud pour les jeux et le divertissement. »

Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
à partir de
18,42 €
à partir de
17,96 €
à partir de
38,99 €
à partir de
31,12 €
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Outils divers

PowerAMC
Modélisation de traitement informatiques
Fedora Live USB Creator
Fedora Live USB Creator : Créez votre clé USB bootable Fedora en mode persistant !
Autodesk DWF Viewer
Consulter et échanger des fichiers au DWF
Orca
Visualiser, éditer des bases de données Windows Installer (.msi)
NetBeans IDE
Plateforme opensource de développement
DJ Java Decompiler
Logiciel de décompilation de fichiers Java.

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité