le mercredi 13 octobre 2010

Blizzard bannirait les tricheurs de StarCraft II adeptes du solo

00fa000003386206-photo-starcraft-2.jpg
On ne plaisante pas avec les tricheurs chez Blizzard... Et même avec ceux qui jouent en solo : c'est l'amère expérience à laquelle aurait été confrontée un joueur surnommé gm0ney, à en croire nos confrères de Jeuxvideo.fr.

Après avoir utilisé un logiciel de triche conçu par CheatHappens, qui relate les faits, le joueur aurait reçu un email de la part de Blizzard lui indiquant qu'il avait enfreint le règlement en utilisant le « trainer pour StarCraft II » en question, et qu'il se retrouvait de fait banni du jeu pour 14 jours.

Le détail d'importance ici, c'est que l'application permettant, entre autre, de supprimer le temps de recharge des actions, de débloquer les différentes recherches ou encore d'avoir des crédits illimités n'est utilisable que dans le mode hors ligne, dans des matchs contre l'ordinateur.

Le site CheatHappens indique que le cas de ce joueur n'est pas unique et que d'autres ont eu droit à des remontrances bien pires, comme un bannissement total du compte. Gm0ney, qui s'est dit « choqué » par la réaction de Blizzard, soupçonne ce dernier d'agir ainsi pour des raisons financières. « L'entreprise a déjà eu notre argent, alors elle ne se soucie plus de nos comptes » a-t-il déclaré avant de comparer StarCraft II à World of Warcraft, jeu à abonnement sur lequel les tricheurs sont rarement bannis à vie mais plutôt temporairement, « pour ne pas interrompre le flux mensuel de trésorerie apporté par les utilisateurs ».

Blizzard campe quant à lui sur sa position en expliquant que le mode solo de StarCraft II « a également du poids dans le prestige du joueur sur le mode en ligne ». Il est vrai que réussir certains objectifs corsés du mode hors ligne permet de débloquer des succès et des récompenses pouvant être mis en avant en ligne, à l'image des avatars, généralement de bons baromètres pour jauger le niveau d'un joueur.

Les créateurs de l'application de triche mise en cause dans l'histoire ne comptent pas pour autant arrêter leurs activités, et annoncent qu'ils continueront à distribuer des dispositifs de triche offline. Il ne tient qu'aux joueurs de les utiliser à leurs risques et périls.
Modifié le 14/02/2018 à 09h44
Commentaires