le jeudi 23 septembre 2010

Une joueuse de Wow de 35 ans accusée d'avoir eu des relations sexuelles avec un joueur mineur

World Of WarCraft : Cataclysm
En marge des joueurs qui attaquent les jeux en ligne en raison de leur dépendance, où encore des éditeurs qui punissent sévèrement les serveurs privés, on trouve d'autres affaires encore moins glorieuses : c'est le cas de cette dernière, dans laquelle une américaine de 35 ans est actuellement jugée pour avoir incité un mineur à avoir des relations sexuelles avec elle.

Angie L. Jenkins - rien à voir avec Leeroy Jenkins - est en effet accusée d'avoir eu des relations sexuelles avec un adolescent de 16 ans rencontré sur World of Warcraft en 2009. Le garçon et la femme auraient alors tout deux menti sur leur âge : L'adolescent « a déclaré avoir dit à Jenkins qu'il avait 20 ans et Jenkins lui a répondu qu'elle en avait 21 » a expliqué à la Cour fédérale de Buffalo l'agent du FBI Dan Bradley, en charge de l'affaire. De fil en aiguille, les deux joueurs auraient prolongé leurs conversations au-delà du jeu, par messagerie puis par téléphone. L'adolescent aurait alors avoué son véritable âge à sa partenaire de jeu, qui lui aurait alors répondu que « son âge n'avait pas d'importance », selon Dan Bradley. Le 11 juin dernier, Angie L. Jenkins serait allée à la rencontre du garçon, originaire de la région de Buffalo, et tous les deux auraient eu des rapports sexuels dans la voiture de l'accusée.

L'histoire ne dit pas comment l'affaire est arrivée dans les mains du FBI, même si l'anonymat complet de l'adolescent dans cette affaire laisse penser que ce dernier a révélé la situation au grand jour. Après avoir eu connaissance du pseudonyme de Jenkins dans le jeu, les autorités ont envoyé une injonction administrative à Blizzard pour obtenir l'identité et les coordonnées de la joueuse.

Le tribunal n'a pas encore statué sur l'affaire, mais Angie L. Jenkins est considérée comme « la première femme de l'ouest de l'Etat de New York à être accusée d'avoir utilisé Internet pour avoir des relations sexuelles avec un mineur » rapporte BuffaloNews. Durant sa comparution devant le tribunal, mardi, Angie L. Jenkins a indiqué au juge avoir 5 enfants, avoir été mariée 2 fois et recevoir des aides publiques.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )