le mercredi 13 juillet 2011

Google+ n'acceptera pas les pseudonymes

Google+
Après avoir annoncé que les Profils Google maintenus en mode privé seraient supprimés à la fin du mois, Google vient d'annoncer que les utilisateurs qui n'utiliseront pas leur vrai nom sur le réseau social Google+ verront leur compte suspendu.

Katie Watson, responsable des communications globales et des affaires publiques de la firme de Moutain View qui a expliqué le principe sur le site New World Notes. Interrogée au sujet d'un utilisateur du Profil Google qui a vu son compte récemment bloqué car il a utilisé un faux nom, Katie Watson a expliqué que « les Profils Google sont conçus pour être des pages publiques sur le Web, destinées à aider à trouver de vraies personnes dans le monde réel ». En d'autres termes, l'objectif est de tomber à coup sûr sur le profil Google d'une personne en effectuant une recherche avec son nom.

Le profil propose néanmoins une section « alias » qui permet à l'utilisateur d'indiquer ses surnoms et autres pseudonymes, pour que les contacts qui le connaissent sous une identité virtuelle soient en mesure de le retrouver. Néanmoins, le vrai nom est de rigueur au sommet du profil, sous peine de voir son accès suspendu : par conséquent, s'il est possible avec d'autres réseaux sociaux comme Facebook de brouiller les pistes en modifiant son nom ou en l'empêchant d'apparaître dans Google, ça ne sera a priori pas possible en utilisant Google+.

Le discours est le même que celui présenté par la firme il y a quelques jours, concernant la mise en ligne obligatoirement publique des profils à compter du 31 juillet, date à laquelle Google+ devrait être disponible pour tous. Ce n'est d'ailleurs pas anodin si ces mesures sont prises alors que le réseau social connait un grand succès en bêta fermée puisque le fameux Profil Google, jusque-là entité indépendante - bien que récemment mis à neuf par la firme - n'est autre que ce qui compose la page principale du compte Google+ de l'utilisateur, à l'image du profil Facebook. D'autres fonctions, récemment décelées dans le code source de Google Profiles, laissent penser que l'entreprise a encore des plans en réserve concernant ce service.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )